The bloop, le mystère des océans

The bloop1

En 1997, le NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) enregistre le son sous-marin le plus puissant qu’on ait jamais répertorié. Il s’agit de fréquences sonores relativement basses, qu’on attribue dans un premier temps à des icebergs. Mais la réalité est en fait beaucoup plus complexe que cela.

 

Le son le plus puissant jamais enregistré

Cette information laisse à réfléchir ! The Bloop a été enregistré par des stations qui étaient distantes de 5000 km l’une de l’autre ! Cela en fait le son le plus puissant qu’on ait jamais enregistré sur terre ! Tout la première explication de l’attribuer un phénomène géologique, ou marin, comme la rupture d’un gros iceberg. Le problème, c’est que les analyses acoustiques montrent bien qu’il ne peut pas s’agir d’un iceberg, le mystère reste donc entier…

Par comparaison, le champ d’une baleine bleue, le plus gros mammifère marin connu, ne peut pas être entendu à plus de quelques centaines de kilomètres. Nous sommes donc face à quelque chose de beaucoup plus gros !

Thebloop

Depuis 1997, de nouveaux sons puissants et d’origine inconnue ont à nouveau été enregistré sur toute la planète ...