Revenir aux bases pour une enquête paranormale réussie

Enquete 2

 

Avant toute chose cet article est une traduction, je préfère de mon côté utiliser le terme d' »enquêteur en paranormal » plutôt que de « chasseur de fantômes », libre à vous de choisir celui qui vous convient le mieux.

Dusty Smith, président du Daytona Beach Paranormal Research Group (DBPRG), est également auteur et conférencier et détient des certifications en tant que chasseur de fantômes et enquêteur paranormal, ainsi que plusieurs diplômes dans d’autres domaines tels que la biologie, la psychologie, l’histoire et la théologie, qui aident l’investigateur dans son approche scientifique vers le domaine paranormal.

 

De plus, la rousse engageante a figuré dans plusieurs épisodes de la série de Discovery Channel, A Haunting. Elle a été dans une myriade de situations et sait où chercher et quoi chercher.

 

Où sont les sites hantés locaux?

«Demandez autour de vous», dit Smith. «La bibliothèque locale, les musées, les librairies et les sociétés historiques regorgent d’informations. Restez à l’écart des lieux tels que les bâtiments abandonnés et les lieux publics avec des heures qui se ferment avant la tombée de la nuit. Non seulement existe-t-il un facteur de sécurité, mais un éventuel facteur de mise en liberté sous caution dans ces types d’endroits. »

Ceux qui font des recherches au préalable devraient pouvoir découvrir des sites intéressants, paranormalement parlant, à consulter. La première chasse aux fantômes de Smith, qui a eu lieu en octobre 1997, a certainement été mémorable.

 

Une incroyable première chasse aux fantômes pour Smith

« Quelques-uns de mes amis et moi sommes allés à St. Augustine, en Floride, pour voir si nous pouvions mettre des preuves derrière certains des prétendus hantises », partage Smith. « Le seul endroit où nous avons eu beaucoup d’activité était le cimetière Huguenot. »

« Non seulement nous avons obtenu des EVP, mais une apparition du corps entier sur un film 35 MM, et quelques lectures intéressantes sur l’EMF et le thermomètre », ajoute-t-elle. «Je suis satisfait des résultats que nous avons obtenus. Les résultats étaient ce que j’espérais. »

 

De quels outils un chasseur de fantômes a-t-il besoin?

Quels outils spécifiques les chasseurs de fantômes devraient-ils apporter? «Notre meilleur équipement est nous-mêmes», explique Smith.

« Nos cerveaux, y compris la logique, l’empathie, le scepticisme, la compassion, nos sens, etc. » Selon Smith, «vous devez être un détective. Vos instincts et vos sens sont primordiaux dans le domaine. Peu importe la quantité d’équipement dont vous disposez, si vous ne savez pas comment l’utiliser ou si vous ne recherchez pas de sources d’activité naturelles ou artificielles, vos preuves sont inutiles. »

 

Entite 3

 

Smith montre à quel point il est important pour un chasseur de fantômes de rester sceptique. «Démystifiez avant d’être convaincue», souligne-t-elle.

« En ce qui concerne les équipements portatifs fabriqués par l’homme, Smith indique qu’ils utilisent régulièrement » des thermomètres infrarouges, des compteurs EMF, des caméras numériques et 35 mm, des caméras vidéo, des caméras de surveillance de vision nocturne, des compteurs Geiger, des anémomètres, des cannes de radiesthésie, des détecteurs C02, bidirectionnels « . radios, moniteurs de télévision, ordinateurs portables, microphones paraboliques, enregistreurs vocaux numériques, enregistreurs audio et beaucoup de piles. « 

 
 

Oui, c’est beaucoup d’équipement, mais rappelez-vous; Smith est dans l’entreprise depuis plus d’une décennie et elle offre des conseils à ceux, sans le gros équipement, qui commencent tout juste.

 

Des outils peu coûteux peuvent être utilisés pour réussir la chasse aux fantômes

«Vous n’avez pas besoin d’avoir beaucoup d’équipement coûteux», note le président de DBPRG. «Une boussole peut être utilisée comme compteur EMF (elle tourne et ne peut pas trouver le nord en présence d’activité électrique), la farine de cuisson peut être utilisée pour suivre le mouvement, ainsi que des cordes et des bougies.

Un thermomètre de 20 $ peut également détecter l’activité. En outre, les appareils photo jetables 35 mm peuvent photographier l’activité paranormale ainsi qu’un modèle coûteux. »

Lorsque vous étudiez un emplacement, il est également important d’avoir fait vos devoirs à l’avance. Connaître les informations de base sur le site peut aider à accélérer les choses et à prévenir les complications indésirables, telles que les zones dans lesquelles vous êtes autorisé à entrer ou non, et quelle est la zone la plus «active» de l’emplacement, à partir de vos entretiens / recherches préalablement.

Les chances d’avoir une première chasse aux fantômes aussi réussie que Smith l’ont été sont minces (l’enregistrement d’une apparition complète du corps est rare), mais les chances de passer un bon moment à chercher à découvrir un extrait du monde paranormal caché sont nettement plus élevées.

 

Conseils de chasse aux fantômes

Vous avez donc décidé de devenir un chasseur de fantômes… Génial! Voici quelques procédures et protocoles généralisés pour tirer le meilleur parti de vos chasses aux fantômes.

Le débutant

Si vous venez d’ouvrir la porte à l’immense monde du paranormal, votre esprit nage avec des centaines de questions, de pensées et d’idées sur la façon dont vous allez mener vos aventures de chasse aux fantômes.

La première chose que vous devez faire si vous n’êtes pas déjà dans un groupe paranormal est de naviguer sur Internet pour une liste des groupes dans votre région. Rejoindre un groupe qui est déjà établi vous aidera à vous mouiller les pieds et est le meilleur moyen d’acquérir une certaine expérience sous votre ceinture.

De nombreux sites Web liés à la chasse aux fantômes ont des listes pour chaque État et des liens vers leurs sites Web individuels.

Si vous avez déjà une certaine expérience derrière vous et avez fait des excursions de chasse aux fantômes, alors vous savez que ce n’est pas simple car ils le font parfois sur Ghost Hunters.Ce n’est pas aussi excitant que beaucoup de gens l’imagineraient non plus!

Trouver les points chauds

Le numéro un des lieux de chasse aux fantômes semble être les cimetières. Ils sont bien connus pour être des endroits effrayants, associés à Halloween, aux fantômes et aux gobelins.

Enquêter dans les cimetières peut apporter des résultats fantastiques, selon le cimetière que vous étudiez et, plus important encore, l’histoire derrière, le terrain, les sépultures précédentes, etc.

Les cimetières peuvent être un bon point de départ, car vous n’avez pas à vous soucier des propriétaires de maison ou de toute personne qui a peur de l’activité paranormale qu’ils peuvent vivre dans leur maison.

Obtenez toujours la permission avant que vous et votre groupe (ou même seulement vos amis) fassiez du fou dans un cimetière la nuit. La plupart des cimetières ferment au crépuscule et la police locale peut vous délivrer un ticket après la tombée de la nuit si elle vous considère comme une intrusion.

 

Ghost

Un bon point de départ pour obtenir une autorisation est le service de police de la ville où réside le cimetière. Ils peuvent ensuite vous orienter dans la bonne direction pour savoir à qui appartient le cimetière et à qui demander la permission.

Une fois que vous vous êtes mouillé les pieds pendant un certain temps en enquêtant sur les cimetières, vous pouvez passer à des choses plus grandes et meilleures, telles que des maisons, des sites historiques et des entreprises.

Quelques notions de base

Vous n’avez pas besoin d’équipement sophistiqué pour commencer en tant que chasseur de fantômes. Certaines bases que vous pouvez utiliser sont les caméras et les enregistreurs audio. Vous pouvez utiliser à la fois des appareils photo 35 mm et numériques, et les deux sont utilisés par des enquêteurs chevronnés.

 
 
 
 

Les magnétophones à cassettes et les enregistreurs audio numériques sont un outil très utile pour capturer des evps pendant les enquêtes. Parmi les autres excellents outils, on trouve du papier et un stylo pour enregistrer les informations météorologiques telles que la température, l’humidité et les phases de la lune, des lampes de poche, des piles supplémentaires et une mallette de transport ou un sac banane pour ranger votre équipement.

Vous devez commencer quelque part, alors ne vous inquiétez pas encore pour cet équipement sophistiqué! L’équipement de base peut être tout aussi efficace lors de vos recherches.

Recherche

Il est toujours bon de rechercher le terrain, le bâtiment ou la maison que vous étudiez. Les esprits peuvent être attachés à la terre autant qu’ils peuvent être attachés à des maisons ou à des objets. Commencez par faire des recherches en ligne sur le terrain ou le bâtiment dans Google ou un autre moteur de recherche et voyez ce que vous pouvez trouver.

Si vous avez besoin de faire des recherches plus approfondies, vous pouvez essayer des sites Web de généalogie comme Rootsweb ou Ancestry, ils peuvent être une mine d’informations précieuses.

La chasse aux fantômes, comme toute autre chose, est quelque chose que vous apprenez en faisant. Vous ferez des erreurs et apprendrez au fur et à mesure. Chaque enquête paranormale à laquelle vous participez vous aidera à devenir un meilleur chercheur, ce qui à son tour aidera les personnes pour lesquelles vous enquêterez.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal : https://www.preuvesduparanormal.fr/

Source : ANOMALIEN