La mort de Kurt Cobein (Nirvana)

 

Treize ans après le décès de Jim Morrisson, Kurt Cobain, chanteur du groupe Nirvana, rejoint ce fameux Club des 27.

Le 8 avril 1994, le corps de Kurt Cobain est découvert inanimé. À ses côtés, une lettre d’adieu et un fusil. La version officielle parle de suicide. Kurt Cobain avait également 27 ans au moment où il avait décidé de mettre un terme à sa vie.

Attardons-nous un peu sur la vie de Kurt Cobain.

On sait qu’il souffre très tôt d’hyperactivité et qu’une fois adulte, il adopte un comportement et une personnalité que l’on trouve fréquemment chez les personnes atteintes de TDAH, à savoir échec scolaire, esprit artistique, créativité, hypersensibilité, intelligence, asociabilité, addiction aux drogues, manque d’estime de soi… Bref, Kurt Cobain était un écorché vif qui recherchait à tout prix la notoriété. Kurt a une adolescence difficile marquée par le divorce de ses parents et un rejet de la société.

Il fonde le groupe Nirvana, ce qui n’a pas été une mince affaire. Le succès fut long à venir, mais fulgurant, car lorsqu’il arrive, Kurt Cobain est envahi par lui et ne sait pas comment le gérer. Il est adulé par ses fans, idolâtré et a du mal à faire face à cette notoriété qui commence à lui peser.

Pendant la majeure partie de sa vie, Kurt Cobain a souffert de dépression, de bronchite chronique et de douleurs à l’estomac. Ce dernier problème l’a particulièrement affecté et tous les médecins qu’il a vus à l’époque n’ont pu le soigner. Peut-être que le problème n’était pas physique, mais ailleurs… En effet, de nombreux possédés souffrent de douleurs chroniques à l’estomac couplées à de la dépression ou des troubles psychiatriques que les médecins n’arrivent pas à guérir ni même à soulager. Ce qui me fait penser que Kurt était peut-être possédé, et que le démon lui a donné la notoriété, le succès, mais l’a forcé à se suicider.

La seule chose qui soulageait ses maux d’estomac était l’héroïne. Et c’est comme cela que le leader du groupe Nirvana sombre dans la drogue. En août 1986, il en consomme occasionnellement, pour soulager les crises. En 1991, il ne peut plus s’en passer. Il tente de se désintoxiquer lorsqu’il apprend que sa compagne, Courtney Love attend un enfant, mais cela lui est très difficile.

Il souffre du manque et ses douleurs à l’estomac le rendent très faible. Alors que les médecins ne trouvent pas comment faire pour le soulager, il reprend de l’héroïne. Peu avant un concert au New Music Seminar de New York, Kurt est en état d’overdose. Plutôt que d’appeler une ambulance, Courtney Love lui injecte de la naloxone, substance réputée efficace dans cette situation. Remis sur pied, il assure le concert sans rien laisser transparaître de l’incident.

Après un concert au Terminal Eins de Munich, le 1er mars 1994, Kurt Cobain souffre d’une bronchite et d’une sévère laryngite. Le lendemain, il s’envole pour Rome afin de se faire soigner et est rejoint par sa femme. Le 4 mars, il fait une overdose d’héroïne, d’opiacés de substitution, de champagne et de Rohypnol. Il est rapidement conduit à l’hôpital. Cinq jours plus tard, il quitte l’établissement, regagne Seattle. Courtney Love affirmera plus tard que cet incident était sa première tentative de suicide.

Le 18 mars, elle appelle la police pour leur signaler que son mari est suicidaire et qu’il s’est enfermé dans une pièce avec une arme à feu. Lorsque la police se rend sur place, Kurt Cobain est découvert enfermé dans une pièce, avec une arme et des pilules. Il dira qu’il voulait se cacher de sa femme.

Le 30 mars 1994, Kurt Cobain entre à l’Exode Recovery Center de Los Angeles pour une cure de désintoxication à la demande de sa femme, de sa famille et d’amis.

La nuit suivante, il escalade un mur pour s’échapper de l’établissement, prend un taxi, se rend à l’aéroport, prend l’avion pour Seattle et disparaît dans la nature. Le 3 avril, sa femme engage Tom Grant, un détective, pour le retrouver.

Le 8 avril 1994, un électricien, Gary Smith, découvre le corps sans vie de Kurt Cobain dans une pièce située au-dessus du garage de la maison du couple Kurt/Courtney à Seattle. Près de son corps, un fusil, une lettre d’adieu. Kurt se serait suicidé en se tirant une balle dans la tête le 5 avril 1994.

La lettre est adressée à Boddah, l’ami imaginaire d’enfance de Kurt Cobain dans laquelle il écrit qu’il vaut mieux brûler franchement que s’éteindre à petit feu.

Ami imaginaire, maux de ventre qui ne peuvent être soulagés par la médecine, addiction à la drogue… tout cela est bien étrange. D’autant plus, que Kurt Cobain avait 27 ans au moment de sa mort.

 

 

source dossierparanormal