Les cris fantômatiques du Slaughterhouse Canyon

Cri

l a été trouvé dans les années 1800, à l’origine appelé Luana’s Canyon, par une famille qui vivait dans une cabane en bois en plein cœur du canyon.

L’endroit est situé juste au sud-est de la petite ville connue sous le nom de Kingman, Arizona. C’est dans les années 1800 qu’une famille vivait dans le canyon dans une petite cabane en bois. Le mari était un rêveur et ne voulait rien de plus que d’offrir une vie meilleure à sa femme aimante, Luana et à leurs petits enfants.

Il s’aventurait dans les montagnes à la recherche d’or et de nourriture pour sa famille. La seule nourriture que la petite famille devait manger était ce que l’homme rapportait de ses expéditions de chasse à l’or.

L’homme partirait et ne reviendrait pas deux semaines à chaque fois. Mais il revenait toujours et sa famille mangeait toujours. Mais comme nous le savons tous, toutes les bonnes choses doivent prendre fin.

Un jour, le mari a dit au revoir à sa famille et est parti à dos de mule pour subvenir aux besoins de sa famille. Malheureusement, ce serait la dernière fois que sa famille le verrait.

Apparemment, l’homme était devenu une autre victime de la tragédie de la ruée vers l’or. Sa femme a attendu son mari pendant plusieurs jours après son retour prévu et s’est vite rendu compte que quelque chose n’allait vraiment pas.

Slaughterhouse Canyon, 1877

Slaughterhouse Canyon, 1877

La nourriture a lentement commencé à diminuer jusqu’à ce qu’il n’en reste finalement plus. La mère et ses enfants se sont vite retrouvés affamés. Sans nourriture et sans son mari, la mère a lentement commencé à sombrer dans la folie.

Ses enfants sont devenus pâles et faibles. Ils mendiaient constamment de la nourriture mais la mère n’avait rien à donner. Chaque jour qui passait, la mère se rapprochait au bord de la folie jusqu’à ce qu’elle finisse par craquer.

Incapable de faire face à la réalité de regarder ses enfants mourir de faim lentement, elle les a assassinés et les a coupés en petits morceaux. On dit également qu’elle a pris le temps de mettre sa robe de mariée blanche avant l’acte horrible.

Lorsque la mère eut terminé cet acte horrible, sa robe de mariée blanche et les murs de la minuscule cabane en bois étaient peints avec le sang de ses enfants. Les habitants de l’Arizona appellent la maison où les meurtres ont transpiré la «maison d’abattage» à cause de cela.

La femme a ensuite transporté ce qui restait de ses enfants jusqu’au bord de la rivière et les a jetés. Elle s’est effondrée dans un tas imbibé de sang et a commencé à gémir bruyamment pour ses enfants.

Elle a été submergée de tristesse et de culpabilité. Elle est restée sur la rive du fleuve et a continué à crier et à pleurer jusqu’au lendemain matin, quand elle succomberait elle-même à la famine. Elle est morte en pleurant pour les enfants qu’elle avait assassinés, mais elle était condamnée à mourir de toute façon.

Beaucoup de gens en Arizona affirment que les gémissements peuvent encore être entendus dans le canyon. Par une nuit calme, les habitants disent que toute personne assez courageuse pour s’aventurer dans le canyon peut entendre les gémissements et les sanglots de la mère au cœur brisé et psychotique.

Les lamentations de Luana’s Canyon sont plus qu’une simple légende urbaine selon ceux qui ont entendu les appels effrayants de la mère meurtrière.

Le Canyon de Luana est-il hanté par l’esprit agité et perturbé d’une mère devenue folle? Si vous êtes déjà dans la région de Kingman, assurez-vous de visiter Luana’s Canyon et vous pourriez le découvrir par vous-même.

Slaughterhouse Canyon est basé à Kingman, AZ. Il n’est qu’à environ 12 minutes en voiture de la ville. Il est ouvert au public et il y a quelques maisons sur le chemin de terre «sans issue». Donc, si vous atteignez les voies ferrées, vous êtes allé trop loin

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN / https://www.preuvesduparanormal.fr