L’histoire du fantôme de Bill Sketoe

Fan 1

L’une des histoires de fantômes les plus intrigantes du Sud tourbillonne autour d’un pont sur la rivière Choctawhatchee dans la ville de Newton, en Alabama. Il s’agit d’une histoire de la guerre civile, du lynchage d’un malheureux nommé Bill Sketoe (ou Sketo) et d’un «trou qui ne restera pas comblé».

Sketoe’s Hole a été un point de repère dans le comté de Dale pendant de nombreuses années et est devenu assez célèbre après que Kathryn Tucker Windham l’ait écrit dans son livre 13 Alabama Ghosts and Jeffrey, rapporte exploresouthernhistory.com.

 

Comme le raconte l’histoire, Bill Sketoe était un soldat du Sud qui est revenu à la maison pour prendre soin de sa femme malade pendant les jours les plus sombres de la guerre civile.

Il aurait engagé un remplaçant pour se battre en son nom et rentrait chez lui avec des médicaments pour sa femme quand il rencontra des hommes de la compagnie du capitaine Joseph R. Breare, généralement décrite comme la «Home Guard» du comté de Dale, près de la rivière Choctawhatchee juste en face de la ville de Newton.

Breare et ses hommes ont accusé Sketoe de désertion, une accusation qu’il a niée. Malgré ses allégations d’innocence, ils ont commencé à le pendre au membre d’un chêne d’eau voisin. Ses dernières paroles auraient été une prière pour que Dieu pardonne à ses tueurs.

Sketoe était un homme grand et ses pieds touchaient le sol, empêchant sa mort. Cependant, l’un des citoyens-soldats a utilisé sa béquille pour creuser un trou sous l’homme suspendu.

Selon la légende, le trou est resté longtemps après le retrait du corps de Sketoe. La population locale en est venue à le considérer avec horreur.

Les habitants ont commencé à remarquer que le trou creusé pour faciliter sa pendaison ne semblait jamais disparaître. Il a conservé ses dimensions d’origine au fil des ans: environ trente pouces de large par huit pouces de profondeur; même lorsqu’ils sont remplis de déchets, de saletés ou de débris, les habitants reviennent toujours – parfois en quelques heures – pour le trouver vide.

 

Les campeurs ont affirmé avoir planté leurs tentes juste au-dessus du trou après l’avoir rempli de saleté, pour se réveiller le lendemain matin et la trouver apparemment balayée.

L’histoire grandit que le fantôme de Bill Sketoe se balançait toujours de l’arbre et ses pieds traînants nettoyaient le trou tous les soirs.

En 1979, un nouveau pont routier a été construit sur le site de la pendaison de Sketoe; son trou se trouvait sous la nouvelle travée. En 1990, après que les inondations ont nécessité l’importation de rip-rap pour renforcer la rive du fleuve, la cavité a été recouverte de tonnes de roche. Bien que le trou lui-même ne soit plus visible, le site reste populaire auprès des visiteurs et des chercheurs du paranormal.

 

 

Les documents historiques indiquent que plusieurs hommes ont été pendus dans le comté de Dale, en Alabama, en décembre 1864 par des membres de la compagnie du capitaine Joseph R. Breare, qui n’était pas en fait une compagnie de «garde à domicile» mais plutôt une unité confédérée chargée de faire respecter la conscription ou projet militaire dans la région.

Breare était un officier militaire chevronné qui avait servi dans l’armée de Virginie du Nord pendant une grande partie de la guerre. Curieusement, la plupart des hommes qu’il a capturés lors de ses opérations dans et autour du comté de Dale ont été envoyés pour servir dans l’armée confédérée.

Ceux qui ont été pendus étaient généralement accusés d’avoir aidé l’armée de l’Union ou les «gangs de pilleurs» constitués de déserteurs et d’autres qui attaquaient régulièrement les villes et les foyers de la région.

Article traduit par damien pour https://www.preuvesduparanormal.fr/

Source : ANOMALIEN