LE FANTÔME D’UNE JEUNE FILLE PHOTOGRAPHIÉ À PONTEFRACT

Fantome ru 1 660x400

Beaucoup de chasseurs de fantômes parcourent les maisons les plus hantées du monde dans l’espoir de récolter des preuves que les fantômes existent véritablement. Certaines de ces enquêtes permettent d’obtenir des résultats stupéfiants et remettent en cause nos convictions les plus profondes.

Jason Whitnell, un chasseur de fantômes reconnu, pense avoir photographié l’esprit d’un enfant qui se trouvait à l’extérieur de « la maison du moine noir », située à Pontefract, dans le comté du Yorkshire de l’Ouest, au Royaume-Uni. Cette habitation est réputée pour abriter le fantôme d’un moine vêtu de noir.

Cet homme âgé de 49 ans et son équipe prenaient des « photos de routine » sur ce site au milieu de la nuit quand ils ont eu l’impression de voir quelque chose que « vous ne pouvez tout simplement pas ignorer ».

Il a déclaré : « Nous avons toujours su qu’il y avait plus dans cette maison que l’histoire ne voudrait nous faire croire. »

« Quand nous sommes arrivés, nous avons mis en place notre équipement et nous nous sommes séparés en deux équipes pour tenter d’augmenter les chances d’obtenir des preuves. »

« Pendant la meilleure partie de la soirée, la maison a semblé très calme et après cinq ou six heures d’enquête, nous nous sommes reposées. C’est juste après 3 heures du matin que nous avons pris une tasse de thé et avons décidé de dormir une heure. »

Jason Whitnell pense qu’il avoir photographié un fantôme féminin. Crédit : Mercury Press

« Tous les quatre, nous nous sommes installés dans le salon, deux se sont endormis à peu près du début à la fin, mais nous-mêmes et un autre ne pouvions pas nous installer. Nous sommes allés dehors et nous nous sommes éloignés de la maison pour prendre des photos. »

« Vous pouvez voir la silhouette de ce qui ressemble à un enfant se tenant à cet endroit et qui nous regarde directement. C’était une silhouette féminine qui nous regardait fixement. »

« Nous avons examiné le devant de la maison à plusieurs reprises et l’avons parcouru de fond en comble pour confirmer qu’il n’y avait pas d’erreur, ni de confusion possible. »

« Vous ne pouvez tout simplement pas le voir une fois que vous l’avez repéré. »

Les fantômes semblent toujours sortir au milieu de la nuit.

Les sceptiques pourraient considérer que ce spectre est simplement une haie faiblement éclairée. Toutefois, il y a des indices qui nous permettent d’accorder beaucoup de crédibilité à cette mystérieuse silhouette. En effet, cet édifice est connu pour abriter une intense activité paranormale.

Certains pensent que la maison de Pontefract est hantée. Crédit : Mercury Press

Cette maison, à l’apparence banale, est devenue célèbre en 1966 après que la famille Pritchard y a emménagé. Ils ont été les témoins d’une multitude de phénomènes inexplicables : des flaques d’eau se formaient, des lumières s’éteignaient toutes seules, des meubles se mouvaient, des photos étaient déchirées, des objets entraient en lévitation, des odeurs nauséabondes traversaient la maison et des bruits de respiration étaient régulièrement entendus.

Tom Cuniff, un enquêteur paranormal, a par la suite passé des années à enquêter sur cette maison, manifestement insatisfait de l’explication selon laquelle M. Pritchard était un somnambule / ronfleur / farceur.

Il a conclu que la panique pouvait provenir du fait que la potence de la ville se trouvait jadis en face de la propriété. Plus précisément, il a estimé que les Pritchards étaient hantés par le moine noir, un moine clunaïque qui a été pendu pour le viol et le meurtre d’une jeune fille.

 

Source: LAD Bible