Après 141 ans, le corps de cette sainte est intacte!

Cat

 

Le corps d'une religieuse qui est décédée il y a 141 ans est encore complètement intact. Cet état de conservation extraordinaire déconcerte les scientifiques du monde entier.

Catherine Labouré, membre des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, est décédée en 1876. De son vivant, la Vierge Marie lui serait apparue à de multiples reprises. Aujourd'hui, des experts tentent d'expliquer rationnellement pourquoi le corps de cette sainte est aussi bien conservé.

En 1933, le tombeau de Sœur Catherine fut ouvert par le cardinal Jean Verdier à Paris. L'ensemble des personnes présentes découvrirent que son corps ne s'était pas détérioré. Même le bleu à ses yeux était encore parfaitement visible.

Après cette découverte qui fit sensation, le pape Pie XI ordonna que la nonne décédée soit béatifiée. Elle fut canonisée par le pape Pie XII 14 ans plus tard le 27 juillet 1947.

Son cadavre intact fut, un peu plus tard, installé dans une châsse en bronze doré dans la chapelle de la Médaille miraculeuse située au numéro 140 de la rue du Bac à Paris.

Née en 1806, Sœur Catherine a consacré sa vie à aider les plus démunis. Le 19 juillet 1830, la veille de la fête de saint Vincent de Paul, elle fut réveillée par la voix d'un enfant lui indiquant que la Vierge Marie l'attendait. Elle se leva, s'habilla et suivit l'enfant.

Il l'emmena à la chapelle où elle vit la présence de la Saint Vierge. Elle lui parla deux heures durant.
La voix lui aurait dit : « Dieu veut vous charger d'une mission. »

« Vous serez contredite, mais ne craignez pas ; Vous aurez la grâce de faire ce qui est nécessaire. »

« Dites à votre directeur spirituel tout ce qui passe en vous. Les temps sont mauvais en France et dans le monde. »