5 cas de Poltergeist !

Polter 3

Ces cinq cas ont presque été perdus au fil du temps, jusqu’à maintenant …

Un poltergeist (en allemand pour «  Noisy Ghost  ») est un type de fantôme responsable de perturbations physiques, de bruits forts, d’objets lancés ou détruits sans raison et ils peuvent même causer des dommages en mordant, pinçant, poussant et même giflant les gens. Ils hantent généralement une personne en particulier plutôt qu’un endroit, et il a été dit qu’une personne avec une telle ampleur de colère peut également manifester ces événements. L’histoire de Poltergeist a été rapportée dans le monde entier depuis le début du 1er siècle. Certains cas connus incluent «The Enfield Poltergeist», «The Bell Witch» et «The Borley Rectory».

Les cas suivants ne sont pas très connus et vous n’en avez probablement pas entendu parler, mais ceux qui ont été témoins de ces hantises inquiétantes se sont retrouvés à jamais changés.

1. Le Poltergeist de Rosenheim

5 cas de Poltergeist moins connus qui sont étranges comme l'enfer

(Source de l’image theghostdiaries.com )

À l’automne 1967, le parapsychologue allemand connu, Hans Bender, a été appelé dans le cabinet d’avocats de Sigmund Adam pour enquêter et rendre compte d’une possible perturbation poltergeist. L’activité était centrée autour des bureaux le week-end et assistée par plusieurs employés de l’entreprise, dont celui de la secrétaire de 19 ans Annemarie Schaberl. Après une enquête plus approfondie, Bender est parvenue à la conclusion que Schaberl était responsable de l’activité, l’accusant d’être télékinésique en raison de sa colère de ne pas être satisfaite de son travail et d’une récente rupture avec son fiancé. Chaque fois qu’elle passait dans un couloir, les téléphones commençaient à sonner sans appel à l’autre bout. Les cadres photo suspendus dans le bureau transformeraient un 360 complet avec de lourds classeurs et un mauvais placement de meubles.

Une partie de l’activité a été enregistrée, mais il n’a jamais été prouvé qu’elle était authentique ou que Annemarie était à blâmer. Les critiques et les sceptiques ont publié des articles autour de Bender l’accusant de «comptes frauduleux» tout en affirmant que ses conclusions étaient authentiques. Deux enquêteurs d’un journal allemand ont affirmé qu’ils s’étaient rendus dans les bureaux et avaient trouvé des fils de nylon attachés aux appareils de bureau et une fausse sortie sur le compteur de courant électrique rendant les téléphones et les appareils d’éclairage fous. Nous ne saurons peut-être jamais si le Poltergeist de Rosenheim était vraiment vrai ou simplement le fruit de quelqu’un essayant d’attirer l’attention.

2. Poltergeist du presbytère d’Epworth

5 cas de Poltergeist moins connus qui sont étranges comme l'enfer

(Source de l’image wesleytour.com )

C’était un cas inhabituel qui tourmentait la famille du révérend Samuel Wesley dans le Lincolnshire, en Angleterre, en décembre 1716. Le révérend Samuel Wesley reçut le presbytère en 1709 par la reine Mary à qui il avait dédié un poème en son honneur. En échange de sa gentillesse, il reçut un bâtiment de style Queen Anne connu sous le nom de presbytère d’Epworth. Les événements troublants qui ont suivi comprenaient le déplacement de meubles, des bruits de danse et de pas, des cliquetis de chaîne et des coups et des coups brusques dans la maison. Le révérend, qui était sceptique sur les phénomènes paranormaux, n’a pas été informé de l’activité; et sa femme a blâmé la situation sur les rats dans les murs.

Cependant, lorsque l’activité est devenue incontrôlable, la famille a finalement décidé de laisser Samuel parler de la situation. Selon le conte, après l’avoir découvert, lui et sa femme ont fouillé toute la maison, en retournant tous les coins et recoins, mais rien n’a été trouvé hors de l’ordinaire. L’activité s’est poursuivie au point que la fille aînée de Wesley, «Hetty», a surnommé la perturbation «Old Jeffrey». L’activité a cessé le janvier 1720.

Quelques années plus tard, un professeur du nom d’Addington Bruce a proposé que l’activité était un cas de psychokinésie. Il a statué que cela avait été créé par la troublée Hattie ou que c’était peut-être la faute de Mme Wesley en raison de ses années de colère réprimées envers son mari, puisqu’elle n’avait jamais été en mesure de résoudre complètement ses problèmes conjugaux.

3. The Seaford «Popper» Poltergeist

5 cas de Poltergeist moins connus qui sont étranges comme l'enfer

(Source de l’image American Hauntings Ink )

Le tout premier poltergeist télévisé, le «Popper», a été au centre de la controverse en raison des fortes similitudes avec un autre cas tristement célèbre, The Amityville Haunting. La maison typique des années 1950 n’avait rien d’inhabituel à ce sujet. Situé à Seaford, New York (une banlieue de Long Island), le ménage était une maison de style ranch blanc et vert avec trois chambres, une salle de bains, une cuisine, une petite salle à manger, un salon et un sous-sol qui était divisé entre une buanderie et une salle de jeux. Le 3 février 1958, juste une journée ordinaire à la maison Hermann, les choses ont commencé à se transformer en chaos lorsque plusieurs bouteilles contenant des liquides ont commencé à éclater, à perdre leurs bouchons et à renverser le contenu dans toute la maison.

James Herrmann, le patriarche de la maison, est rentré du travail peu de temps après et a exclu l’incident comme peut-être l’humidité. Mais cela n’expliquait toujours pas avec précision comment les bouchons ont sauté, en particulier ceux qui avaient les couvercles à vis. Deux jours se sont écoulés et tout le monde semblait avoir oublié l’incident jusqu’à ce qu’il se reproduise à peu près au même moment. James a commencé à soupçonner son fils passionné de science qui avait en quelque sorte truqué les bouteilles pour faire éclater sa famille. Il a gardé un œil attentif sur son fils pendant les jours suivants, jusqu’à ce qu’il essaie de le «surprendre» dans la salle de bain et de charger pour trouver l’enfant en train de se brosser les dents. Soudainement, juste en face de lui, plusieurs bouteilles de shampoing et d’autres contenus se sont ouvertes et l’ont aminci.

Après avoir fouillé la maison à la recherche de fils truqués ou d’objets suspects, M. Hermann a appelé les flics pour l’aider à résoudre son problème. Sceptique au début, la police a pensé qu’il hallucinait, mais comme il était connu comme un membre respecté de la communauté, ils ont décidé de vérifier par eux-mêmes, en envoyant le détective Joseph Tozzi enquêter sur l’affaire. Au cours des jours suivants, Tozzi a gardé une trace de tous les incidents dans la maison. Plus de bouteilles ont éclaté, des figurines de porcelaine ont bougé et d’autres phénomènes ont augmenté. Ils ont aidé le père William McLeod de l’église Saint-Guillaume l’Abbott, alors que les nouvelles des incidents se répandaient dans les journaux, la radio et la télévision.

Cela a duré un peu plus d’un mois, lorsque le popper a finalement décidé de quitter la maison. Après des événements tumultueux, de la presse et des cinglés approchant la famille du monde entier, le «Popper» a décidé de partir et de ne plus jamais revenir. Quelle était la raison de ces étranges événements? L’un des membres de la famille était-il à l’origine de cela? Nous ne saurons peut-être jamais. Jusqu’à ce jour, personne ne sait pourquoi ou comment cela s’est passé.

4. Le Poltergeist du procès Islandmagee Witch

5 cas de Poltergeist moins connus qui sont étranges comme l'enfer

(Source de l’image theguardian.com ) Gravure représentant une femme menottes aux poignets jugée pour sorcellerie dans une salle d’audience.

Considérée comme le dernier procès de sorcière en Irlande, l’affaire a eu lieu à Islandmagee (Irlande du Nord aujourd’hui) entre 1710 et 1711. L’affaire tournait autour d’une femme plus âgée connue sous le nom de Mme Haltridge qui avait été tourmentée par des poltergeists pendant un certain temps et aussi avait été victime de biens, selon les archives. Elle n’avait pas pu dormir depuis des jours, des objets et des vêtements avaient été jetés dans sa maison et elle avait même assisté à l’apparition d’un jeune garçon. Elle a fait des commentaires sur les événements à certains de ses amis les plus proches, mais personne ne l’a crue.

Quelques nuits plus tard, elle a été entendue crier que quelqu’un l’attaquait avec un couteau. Quand les gens sont arrivés sur place, elle a été retrouvée morte de multiples coups de couteau, mais personne pour être vue autour. Un an plus tard, sa plus jeune belle-fille a reçu la visite d’une femme du nom de Mary Dunbar. Elle a affirmé que le même poltergeist qui avait tourmenté Mme Haltridge, avait également été après elle; la seule différence est que Dunbar avait également été témoin d’apparitions d’une femme l’attaquant pendant son sommeil.

Étonnamment, Dunbar a pu se réveiller et identifier la femme, et a affirmé qu’elle était tourmentée par sept autres. Plus tard, elle a accusé les femmes devant un tribunal et les femmes ont été jugées et accusées de sorcellerie. Ils ont été condamnés chacun à une peine d’un an chacun pour leurs crimes et à quatre reprises de «pilori». Personne n’a jamais su qui avait tué Mme Haltridge et le reste des documents contenant plus d’informations sur l’affaire ont été perdus dans un incendie, pendant la guerre civile irlandaise.

5. Affaire Canneto di Caronia

5 cas de Poltergeist moins connus qui sont étranges comme l'enfer

(Source de l’image 5avi.net )

Il s’agit du premier cas à avoir JAMAIS impliqué non pas une personne ou une famille mais une ville entière à l’hiver 2004 à Caronia, une ville au nord de la Sicile, en Italie. Les rapports et les réclamations ont commencé à affluer dès le 4 janvier tandis que d’autres affirment que cela a commencé le 21. Les appareils tels que les téléviseurs, les aspirateurs, les cuisinières et même les cadeaux de mariage ont soudainement pris feu sans explication. Au moins une personne dans la petite ville, un policier a affirmé avoir été témoin de certains des événements.

Des articles de journaux ont commencé à circuler et différentes histoires se sont répandues comme une traînée de poudre. Toutes sortes d’explications ont été proposées: ce n’était rien d’autre qu’une simple coïncidence, des forces démoniaques, le système ferroviaire et même un émetteur grossissant. Le maire de la ville a pensé que c’était juste une cause naturelle. Le phénomène a diminué mais a repris en avril de la même année. Les causes jusqu’à ce jour restent inconnues, mais juste pour être du bon côté et éviter tout problème futur, les systèmes d’alimentation du village se sont complètement améliorés par rapport à l’ancien.

En conclusion, ils ont déterminé que les incendies étaient causés par des charges d’électricité statique et n’étaient pas d’origine humaine puisque les charges atteignaient une puissance comprise entre 12 et 15 gigawatts. Un scientifique et des enquêteurs de l’Institut national de recherche et de la NASA ont incité et enquêté et sont venus pour déterminer cela. À l’été 2014, de mystérieux incendies se sont rallumés et nous n’en avons plus beaucoup entendu parler depuis.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM