Kalfu, dieu du chaos et des croisements

Kalfu

 

Kalfu est le jumeau sombre de Legba. Certains pratiquants du vaudou les considèrent comme une seule et même divinité, mais les Loa connaissent la vérité. Kalfu est le maître des esprits malveillants de la nuit comme Legba est celui des esprits bienveillants du jour. Ils se tiennent dans les coins opposés de chaque carrefour et de part et d’autre de chaque seuil. Là où vous trouvez l’un d’eux, l’autre n’est jamais loin. Même leurs vêtements sont identiques, et la seule manière de les distinguer l’un de l'autre est de les observer de près, car Kalfu a la peau plus terne, comme s’il était éclairé par la lumière de la lune plutôt que par celle du soleil.


À l’époque moderne, Kalfu est le prêcheur fondamentaliste qui vient voir les prostituées le soir, et le dealer qui vend l’illumination mais offre l’addiction. Sa simple arrivée attire les esprits les plus sombres, et il vaut mieux rester muet en sa présence. Le mécontentement et l’animosité le suivent partout, mais il est aussi une force pour l’ambition créative. Que cette ambition conduise parfois à la rage meurtrière n’est pas toujours de la faute de Kalfu.


Les scions de Kalfu sont pareillement gênants. Ce sont des fauteurs de troubles et des casse-pieds pour leurs voisins; la police semble toujours savoir qui ils sont et où les trouver. La plupart ont un casier judiciaire, qu’ils aient réellement tait quelque chose ou pas. Attirer une attention aussi négative pousse souvent les rejetons de Kalfu à vivre dans le crime, mais les dieux savent que la dichotomie entre le bien et le mal (telle que les mortels l’entendent) est une des forces créatrices qui maintiennent la cohésion du Monde et le gardent hors des griffes des Titans.

 

Posté par : Paulin