Neuf anecdotes amusantes sur la mythologie grecque

Mythologie grecque nathan 649x330

VIDÉO. Aujourd'hui, "Qui l'eût cru ?" vous propose de partir à la découverte d'anecdotes insolites et méconnues sur la mythologie grecque.

 

 

La mythologie grecque regorge de légendes et d'histoires très surprenantes qui n'ont rien à envier aux feuilletons télévisés les plus populaires d'aujourd'hui.

 

La naissance d'Aphrodite

Savez-vous, par exemple, comment est née la déesse Aphrodite, connue chez les Romains sous le nom de Vénus ? Selon le poète Hésiode, dans son oeuvre intitulée Théogonie, elle serait issue de la mer fécondée par le sexe du dieu Ouranos tranché par Cronos, roi des Titans. Couic !

 

D'où vient le mot « hermaphrodite » ?

Cette même Aphrodite aura d'ailleurs une liaison avec le dieu Hermès, messager des dieux. Le fruit de cette relation : un enfant avec à la fois des seins et des parties génitales, qui s'appellera… Hermaphrodite ! C'est lui qui donnera l'adjectif « hermaphrodite » signifiant « bisexué », désignant un être vivant porteur d'organes génitaux des deux sexes.

 

« Toucher le pactole »

Bon nombre d'expressions de la langue française proviennent directement de la mythologie grecque. Ainsi, l'expression « toucher le pactole », pour désigner le fait de gagner beaucoup d'argent, nous vient de la légende du roi Midas qui obtint le pouvoir de transformer tout ce qu'il touchait en or. Problème : il ne put alors toucher à aucune nourriture ni boisson, qui se transformaient instantanément en ce précieux métal. Pour se libérer de cette bénédiction finalement devenue malédiction, il se lava les mains dans un fleuve : le Pactole.

 

Une peur « panique »

D'autres mots proviennent, eux aussi, directement des mythes grecs, comme « panique » que l'on doit au dieu Pan. Cette créature hybride entre l'homme et la chèvre avait, disait-on, un appétit sexuel démesuré. Pour assouvir ses pulsions, il n'hésitait pas à s'attaquer à de jeunes et beaux éphèbes. Les bergers qui parfois entendaient des cris stridents venus des montagnes ont vite fait de penser qu'il s'agissait d'une nouvelle victime de Pan. C'est pourquoi encore aujourd'hui on parle de peur « panique ».

 

Quand Zeus se métamorphose

La mythologie grecque est remplie d'histoires pour le moins surprenantes et beaucoup d'entre elles, il faut bien l'avouer, ne vont pas bien plus haut que le niveau de la ceinture. On nous raconte, par exemple, les exploits sexuels de Zeus qui n'hésitait pas à se métamorphoser en diverses créatures pour arriver à ses fins. On l'a ainsi vu se transformer en cygne pour féconder Léda, en taureau pour rendre visite à Europe, en aigle pour emporter Ganymède ou encore en pluie d'or pour ensemencer Danaé, qui donna naissance au héros Persée.

 

Homme ou femme ?

Ce même Persée, qui est d'ailleurs de sexe masculin malgré le « e » que l'on retrouve à la fin de son prénom, tout comme « Énée », « Orphée » ou encore « Morphée » qui, eux aussi, sont bel et bien des hommes.

 

La « boîte de Pandore »

Toujours au rayon des anecdotes plus ou moins utiles, il faut aussi savoir que la célèbre « boîte de Pandore » ne ressemblait pas vraiment à une boîte, mais plutôt à une grosse jarre.

 

« Aux Champs-Élysées… »

Les Champs-Élysées, ce n'est pas uniquement la plus belle avenue du monde, mais c'est aussi une partie des enfers grecs, dans laquelle les plus valeureux soldats trouvaient le repos éternel.

 

La Voie lactée

Enfin, si vous levez les yeux au ciel lors d'une nuit claire, vous aurez peut-être la chance de voir la Voie lactée, un bout de notre galaxie. Selon les Grecs, il s'agirait en fait du lait de la déesse Héra qui aurait giclé de son sein !