les monstres de la Mythologie Grecque

Monstres de la mythologie

Les monstres de la mythologie grecque

 
81873841 780774805735755 6254385450073456640 n
 

Pour les amateurs de créatures hideuses, monstrueuses et sanguinolentes, cet article est pour vous.

Ici je vais vous parler de tous les monstres les plus inimaginables qui existent dans la mythologie grecque. Fascination, pouvoir surnaturel, caractéristiques physiques insolites, paradoxalement ces créatures séduisent. Voici leurs portraits :

 

Les gorgones

C’est inévitable, vous en avez déjà entendu parler. Ces monstres ont figuré dans bien des récits mythologiques et certaines adaptations cinématographiques n’ont pas hésité à les introduire dans leurs scénarios. Ainsi on recense trois Gorgones. Deux sont immortelles et l’autre mortelle.

On les reconnaît facilement par leur physique et leurs particularités époustouflantes. Ce sont des femmes munies de grandes ailes dorées, avec de terribles griffes (certains diront que ce sont des mains en bronze). Leur visage est ponctué par d’horribles canines immenses (ont dit aussi que ce sont des défenses de sanglier) et leur chevelure ne sont autres que des serpents. Mais surtout les Gorgones sont connues pour pétrifier en statue de pierre, quiconque croiserait leurs regards.

Elles sont les filles de Phorcys (« le monstrueux ») et Céto (« gros poisson »). La plus célèbre d’entres elle est Méduse, la Gorgone mortelle qui fut tuée par Athéna et Persée. Nous en parlerons d’ailleurs lorsque nous évoqueront le mythe de ce dernier. D’après le mythe, lorsque Poséidon était tombé amoureux de la Méduse. Il se transforma alors en cheval et l’emmena dans le temple d’Athéna pour lui faire l’amour. Offusquée, cette dernière jeta un sort contre la Méduse et ses sœurs en transformant leurs cheveux en horribles serpents. En revanche lorsque la Méduse fut tuée, le sang qui jaillit donna naissance au très célèbre Pégase et à Chrysaor des chevaux ailés issus de l’union entre Méduse et Poséidon.  Quant Persée lui tranchât la tête, il remit celle-ci à Athéna qui orna son bouclier qu’on appellera l’Egide et qui pétrifiera quiconque regardera son bouclier lors d’un combat. Une arme véritable contre l’ennemi !

Aujourd’hui c’est de cette légende qu’on retient le terme « être médusé » lorsque l’on est pétrifié par quelque chose.

 

gorg10

Représentation imagée de la Gorgone

 

Les sœurs Grées

Les trois Grées (« vielles femmes ») sont trois sœurs du nom de Dino, Enyo et Pemphrédo. Elles sont elles aussi les filles de Phorcys et de Céto. On leur donne un tel nom car on dit qu’elles seraient nées vielles et fripées. Leur particularité fait qu’elles ne possèdent qu’un seul œil et qu’une seule dent pour elles trois.

Encore une fois elles apparaissent dans le mythe de Persée qui se rend chez elles afin de savoir où logent leurs affreuses sœurs les Gorgones. C’est par un malin stratagème et jouant de l’unique faiblesse de ces sœurs qu’il réussit à leur faire parler (ne vous inquiétez pas, je reviendrais sur cette histoire)

 

 

Echidna

Parmi tous les monstres de la mythologie grecque, Echidna doit être l’une des plus redoutables. Pas qu’elle ne soit spécialement affreuse ou méchante, non, mais pour le simple fait qu’elle engendrera la majeure partie des créatures les plus ignobles de toute la Grèce.

Echidna est d’apparence une jeune femme au très joli visage mais avec le corps d’un gigantesque serpent. Elle est mariée à Typhon (le fils de Gaïa et Tartare). Eux deux donneront naissance ainsi à Cerbère (le chien à trois têtes), les vents malfaisants, la laie de crommyon (truie tueuse d’homme), le Sphinx (mi femme, mi lion, mi oiseau), l’Hydre de Lerne (serpent à multiple têtes), la Chimère (mi lion, mi chèvre, mi serpent), Ladon (homme à cent têtes), Orthos (chien à deux têtes), le lion de Némée et l’aigle du Caucase.

Enfin Echidna a pour dernière caractéristique d’avoir généré une plante très vénéneuse avec sa bave, qui sera une des armes de Médée (que nous verrons plus tard).

 

echidna

 

Python

Python est un serpent immense et monstrueux qui veillait sur l’oracle de Delphes. Il est soit issu de Gaïa ou bien d’Héra. Quoiqu’il en soit, un jour Héra demande à Python de poursuivre Léto, une des amantes de Zeus qui était enceinte d’Apollon et d’Artémis. Mais en vain.

Beaucoup plus tard, Apollon part en quête du Python pour se venger. Une fois trouvé il le transperce avec son arc et ses flèches. Ainsi Apollon devient officiellement le maitre de l’oracle de Delphes sur qui veillait Python. Depuis ce jour, depuis l’assassinat de Python, on appelle cet oracle la Pythie qui sera le recueillement de beaucoup de Dieux et de mortels afin de connaître leur avenir.

 

Virgil_Solis___Apollo_Python

Apollon tuant Python

 

Charybde

Charybde est la fille de Poséidon et de Gaïa. Un jour elle vole à Héraclès (Hercule) une partie du troupeau de Géryon qui constituait l’un de ses douze travaux. Furieux Zeus la foudroya et la changea en immense gouffre marin. Nombreux marins périrent à cause de Charybde et Ulysse en fit également l’amère expérience. On dit que ce gouffre serait présent dans le détroit de Messine au large de la Sicile. Elle est également associée à Scylla (voir ci-après) d’où l’expression « tomber de Charybde en Scylla » qui veut dire passer d’un danger à l’autre.

 

charybde

Charybde engloutissant un navire

 

Scylla

La légende dit que Scylla était une magnifique jeune femme, fille de Phorcys et Céto. Un jour le dieu Glaucos (fils de Poséidon qui prédit l’avenir) tombe follement amoureux de Scylla mais celle-ci refuse ses avances. Il demande alors à la magicienne Circé de lui donner un filtre d’amour pour que Scylla tombe amoureux de lui. Sauf que Circé était elle-même amoureuse de Glaucos. Alors pour se débarrasser de sa rivale, elle donne à Glaucos un poison. Ce dernier croyant être un philtre d’amour le verse dans la fontaine où Scylla se baigne. Mais dès qu’elle rentre en contact avec le poison elle se transforme en une femme hideuse entourée de serpents et de chiens hurlants. Quand elle se voit transformée ainsi, Scylla honteuse, court dans la mer où elle vivra non loin de Charybde dans le détroit du Messine, où elle terrorisera les marins.

 

charybde_scylla_small

Charybde et Scylla

 

Typhon

Typhon est le fils de Gaïa qu’elle aurait elle-même engendré afin de se venger de la victoire de Zeus lors de la titanomachie et de la gigantomachie. Il y’a plusieurs façon de représenter Typhon, soit comme un Ouragan destructeur soit comme une créature cracheur de feu. Il est marié à Echidna où il eut de nombreux enfants (comme nous l’avons cité précédemment). Quoiqu’il en soit un jour Typhon décide de se rebeller contre les Dieux et surtout contre Zeus. Mais ce dernier étant tout puissant, Typhon est vite vaincu.

Après cette défaite, Typhon engendra des vents malfaisants et Zeus le fit prisonnier sous le volcan Etna dont il cause de nombreuses éruptions.

 

image025

Typhon volant les tendons de Zeus

 

 

Cerbère

Cerbère est un chien à trois têtes. Il est le fils d’Echidna et de Typhon et le frère d’Orthos, le chien à deux têtes.

L’interprétation de Cerbère est plus profonde qu’elle n’y parait. Chacune des têtes représenterais le passé, le présent et le futur ou bien la naissance, la jeunesse et la vieillesse.

Ainsi ce chien a pour rôle majeur de tenir la porte des enfers. Il est avide de viande fraiche, donc les morts n’ont aucuns soucis à se faire. Cependant, une fois le Styx franchi, ce chien terrorisait les récents défunts qui devaient apporter une galette de miel afin de le calmer. Une fois dans les enfers, Cerbère empêchait formellement quiconque d’en sortir. En outre plusieurs personnalités aurait tenté d’amadouer le molosse afin d’avoir accès au monde des morts (Orphée, Thésée, Psyché etc.)

 

165hs9w8

Cerbère le chien à trois têtes

 

La laie de Crommyon

C’est une truie tueuse d’hommes, fille d’Echidna et de Typhon. Elle terroriserait les habitants de Crommyon en Corinthe, d’où son nom. On la connaît d’avantage par le biais du mythe de Thésée qui la tuera.

 

Theseus_Minotaur_BM_Vase_E84_n4

Héraclès battant la Laie de Crommyon

 

La Sphinx

Fille d’Echidna et de Typhon, cette créature aurait le corps d’un lion, le buste d’une femme et des ailes d’oiseaux. Laïos, le roi de Thèbes fut assassiné (par son fils Œdipe). De ce fait Héra envoie la Sphinx en Béotie pour ravager les cultures et terroriser les populations. Par ailleurs la Sphinx appris une énigme grâce aux Muses et prenait un malin plaisir à l’imposer aux habitants de Thèbes. Si quelqu’un parvient un jour à la résoudre, la Sphinx partira et laissera le pays en paix. Par contre si quelqu’un échoue elle le tuera. Beaucoup de gens tentent le défi mais tous se font tuer. Jusqu’au jour où arrive Œdipe. La Sphinx lui pose alors l’énigme qui est la suivante : Qui possède quatre jambes le matin, deux le midi et trois le soir ? Œdipe, rusé parvient à répondre à l’énigme : C’est l’homme. Le matin il se lève avec quatre jambes car il vient de naître, au milieu de sa vie il est debout sur ses deux jambes et à la fin de sa vie il est maintenu par une troisième jambe, une canne. Furieuse d’avoir perdu, la Sphinx se jette du haut d’un rocher et meurt.

 

sphinx3

Oedipe face au Sphinx

 

L’hydre de Lerne

Engendré par Echidna et Typhon, l’Hydre fut néanmoins élevée par Héra à proximité de Lerne, d’où son nom. C’est un immense serpent dont l’extrémité se termine par une multitude de têtes de serpents. On dit qu’une seule de ces têtes est immortelle. En revanche chaque fois que l’une des têtes est tranchée, deux autres repoussent. Leur haleine était par ailleurs un poison mortel qui tuait quiconque le respirait.

Cette créature sera vaincue par Héraclès lors de ses douze travaux que nous verrons plus tard.

 

combathydreguerrier__

L'Hydre de Lerne

 

Minotaure 

Minotaure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chimère

La chimère est une créature assez étrange, munie d’une tête de lion, un corps de chèvre et une queue de serpent. Ce monstre fut généré par Echidna et Typhon.

La chimère était réputée pour cracher du feu et dévorer les humains. Elle terrorisait la région de Lycie en Asie. C’est Bellérophon, sur son cheval Pégase qui l’aurait tué.

Mais cette créature à engendré surtout nombres d’interprétations. Certains disent qu’elle représente les états de la femme au cours de sa vie : le lion représenterait la puberté, la chèvre la maturité et le serpent la ménopause. D’autres encore associe cette créature aux saisons : le lion étant le printemps, la chèvre l’été et le serpent l’hiver car il a le sang froid et qu’il mue, il se régénère.

Quoiqu’il en soit la chimère représente globalement une créature « impossible » contenu de son apparence et de son métissage. C’est à partir de là que le mot chimérique serait né pour ainsi désigner des rêves, des ambitions impossibles à réaliser.

 

chimere

Représentation de la Chimère

 

Ladon

Ladon fut très peu représenté dans la mythologie. Enfant d’Echidna et de Typhon, son apparence est ambiguë. Il s’agirait soit d’un homme soit d’un reptile mais avec néanmoins cent têtes qui parlerait chacune une langue différente. Cette créature était appelée à garder les pommes d’or du jardin des Hespérides qui constitueront une étape majeure des douze travaux d’Héraclès. Comme le sort de tous les monstres il aurait finalement été vaincu. Pour remercier Ladon de ses services, Héra lui aurait attribué une place dans le ciel qu’on appelle aujourd’hui la constellation du Dragon.

 

Géryon

C’est un géant muni de trois bustes qui vit sur l’ile d’Erythie. Là-bas il possède un troupeau de magnifiques bœufs qu’il garde soigneusement avec son chien Orthos. Cependant le dixième travail d’Héraclès consiste à capturer les « bœufs de Géryon ». Il tue donc Géryon ainsi qu’Orthos. Néanmoins à son retour une partie de ces bœufs vont disparaître, soit volés par Charybde, soit dévorés par Scylla.

 

geryon

Héraclès combattant Géryon

 

Orthos

Orthos est le fameux chien à deux têtes de Géryon. Il est l’enfant d’Echidna et de Typhon. Son rôle était de garder les bœufs de Géryon. Il sera tué par Héraclès en même temps que son maitre.

 

Orthos

Orthos

 

Le lion de Némée

Comme son nom l’indique c’est un lion réputé pour terroriser la région de Némée. Sa caractéristique principale est que sa peau est indéchirable, impénétrable. Il sera le premier des douze travaux d’Héraclès. Ce dernier eut beaucoup de mal à vaincre la bête, sa peau étant invulnérable aux flèches lancées. Ainsi c’est par un violent coup de massue qu’Héraclès parvient à tuer le lion. Avec une de ses dents, pointue et tranchante comme un rasoir, il parvient à découper la peau du lion et à s’en faire une armure. Zeus quant à lui dédira une constellation à cette créature : la constellation du Lion.

 

heracles_lion

Héraclès combattant le lion de Némée

 

 

L’aigle du Caucase

Enfant d’Echidna et de Typhon, l’aigle du Caucase est une créature à nos yeux, vraiment peu sympathique. Se serait un envoyé de Zeus qui chaque jour dévorerais le foie de Prométhée, puni et enchaîné pour avoir voler à Zeus le feu et l’avoir donné aux hommes. Il sera finalement tué par Héraclès.

 

Les sirènes

Contrairement aux idées reçues, les sirènes ne seraient pas des créatures mi-femme, mi-poisson mais mi-femme, mi-oiseaux (en tout cas dans la mythologie grecque). Situées au détroit de Messine (non loin de Charybde et de Scylla donc) elles attiraient les navigateurs grâce à leur chants mélodieux et si attirants. Malheureusement chaque marins saisissant une seule note de ces douces mélodies, périssaient noyés.

 

ulysse

Les sirènes tentant de charmer Ulysse enchaîné

 

Polyphème

Polyphème est un Géant, fils de Poséidon et de Thoosa. On retrouvera cette créature dans le mythe d’Ulysse. Ce dernier, lors de son voyage, pose pied sur l’île des Cyclopes. Lui et son équipage marchent à travers l’île où ils trouvent une grotte remplie de nourriture et de breuvage. Sauf que cette grotte est celle de Polyphème. En rentrant il surprend ces individus chez lui et donc les enfermes dans sa caverne. Chaque jour il se nourrit de deux marins d’Ulysse. Mais le héros a un plan. Quand il échoua sur l’île il prit avec lui une barrique de vin afin de faire une offrande à celui qui l’accueillerait sur l’île. Il part donc vers Polyphème avec ce breuvage et lui en propose. Le Géant lui remercie alors lui offre un cadeau : il sera le dernier à être dévoré. Il demande ensuite le nom d’Ulysse. Celui-ci étant malin lui répond « personne ». Ainsi Polyphème commence à boire le baril entier de vin, si bien qu’il devient complètement saoul. Profitant de sa vulnérabilité, Ulysse crève l’œil du Cyclope qui se réveille en poussant des cris affreux. Ces amis accourent et lui demande qui lui à fait ça. « Personne » répond-il « C’est personne ». Excédés ses compagnons partent. Alors Ulysse et le reste de son équipage en profite pour prendre la fuite.

 

dessin_v_thulden_geant

Ulysse et les argonautes crevant l'oeil de Polyphème

 

Les harpies

Enfants de Thaumas et d’Electre, ce sont des créatures à têtes de femme et corps d’oiseau. Elles volent extrêmement rapidement et chapardent tout ce qu’elles trouvent sur leur chemin. On raconte même qu’elles auraient dérobé les filles de Pandaros et les auraient donnés aux Erynes pour qu’elles s’en servent d’esclaves. Mais elles furent également actrices du triste sort de Phinée. Ce roi de Thrace était doté de formidables pouvoirs de prophéties. Il pouvait prédire l’avenir à qui bon voulait. Excédé des talents de Phinée, Zeus le punit pour qu’il cesse de donner l’avenir aux mortels qui ne sont pas censé connaître le futur. Ainsi le roi perdit la vue et devint extrêmement maigre car tout ce qu’il mangeait était dérobé par les Harpies ou souillé par leurs excréments. Ce sont les Argonautes, lors de la quête de la toison d’or qui mettrons fin à ces créatures et délivreront le roi Phinée de son triste sort.

 

harpie

Représentation d'une Harpie

 

Procuste

Procuste est un personnage légèrement particulier du fait que ce n’est ni une créature ni un animal. En revanche c’est tout aussi un monstre. Procuste donc est un brigand. On dit qu’il vivait dans les montagnes et possédait une petite auberge au cœur de celles-ci. Il avait pour passe-temps d’accueillir chaleureusement les voyageurs égarés. Il leur faisait don d’hospitalité avec une telle gentillesse que personne ne se serait douté des affreux supplices qu’il préparait. Dans sa maison il possédait deux lits : un tout petit et l’autre immense. Chaque fois qu’il recueillait un voyageur, il attribuait bizarrement le plus grand lit aux plus petits de taille et le tout petit lit aux hommes les plus grands. Ainsi pendant leur sommeil, Procuste faisait en sorte que l’homme « s’ajuste » correctement au lit. Ainsi il coupait les membres qui dépassaient du lit pour les plus grands, et écartelait les bras et les jambes de ceux qui nageaient dans leur lit. Mais ces horribles crimes furent vengés par la suite par le héros Thésée qui fit subir le même sort à Procuste.

 

Theseus_Minotaur_BM_Vase_E84_n3

Thésée tuant Procuste

 

source mythe.canalblog

Date de dernière mise à jour : 03/02/2020