Aphrodite, déesse de l'Amour

Venus naissance botticelli

Aphrodite, fille de Zeus et de Dioné, elle est la déesse grecque de la Beauté, de l'Amour et de la Fécondité. Elle séduisait et trompait chacun.

 

? Naissance.

Il y a autour de sa naissance des légendes contradictoires. Cicéron énumère dans son "De Natura Deorum" plusieurs traditions rivales au sujet de la naissance d'Aphrodite / Vénus provenant de différentes régions:

"La première, Vénus [Aphrodite] est la fille de Caelus [Ouranos] et Dies [Hemera], j'ai vu son temple à Ellis.

La seconde, elle a été engendrée à partir de l'écume, et comme on nous dit elle est devenue la mère de Mercure [Hermès] du deuxième Cupidon [Eros]. La troisième, elle est la fille de Jupiter [Zeus] et Dioné, et elle épousa Vulcain [Héphaïstos], mais on dit aussi qu'elle était la mère de Anteros par Mars [Ares];

la quatrième, nous vient de Syrie et de Chypre, où elle est appelée Astarté et il est dit qu'elle a épousé Adonis "
Cicéron, "De Natura Deorum" livre III 21 - 23

 

D'après Homère (Iliade V, 370) elle est la fille de Zeus et de Dioné.

Vénus, Cérès et Bacchus

Aphrodite de Santa Maria Capua Vetere
(© Musée archéologique, Naples)

 

 Dans la Théogonie, elle est née de l'écume des flots (aphros = écume) après la mutilation d'Ouranos par Cronos.

D'après Hésiode et les inspirations orientales, Aphrodite serait née de la semence immortelle d'Ouranos, dont les organes sexuels tranchés par Cronos sont tombés dans la mer. Par étymologie, aphros en grec signifie l'écume, faisant allusion à la semence d'Ouranos.


Aphrodite surgit nue de l'écume de la mer, chevaucha une conque aborda d'abord sur l'île de Cythère, mais comme c'était une toute petite île, elle se rendit dans le Péloponnèse et finalement s'installa à Paphos, dans l'île de Chypre, qui allait devenir son centre de culte principal.

A Paphos, les Saisons, filles de Thémis, se hâtèrent de la vêtir et de la parer.
Quand elle parut dans l'Olympe tous les dieux, mais beaucoup moins les déesses, furent stupéfaits d'admiration : jamais une telle beauté n'avait été admirée: sa peau était de la blancheur du lait, ses cheveux comme une rivière d'or liquide, ses yeux étincelaient comme des étoiles, ses formes étaient parfaites et elle exhalait un parfum suave de fleur.

 

Mythes autour d'Aphrodite

Aphrodite aurait eu une vie amoureuse mouvementée. Elle fut mariée de force à Héphaïstos, dieu laid et boiteux. Mais cela ne l'empêcha pas d'être amoureuse d'Arès, dieu de la Guerre et de le rencontrer secrètement. Ensemble, ils eurent même un fils, Eros, ainsi que deux jumeaux. La légende raconte que les amants restèrent au lit après l'aube et furent surpris par le Soleil, Hélios, qui en informa Héphaïstos. Le mari trompé, pour se venger, forgea des chaines incassables afin de piéger les amants au lit.

Aphrodite se serait également éprise d'Adonis, garçon qu'elle avait recueilli quand il n'était encore qu'un enfant. Cet événement entraina des disputes entre déesses.

Cette déesse de l'Amour a aussi eu des liaisons avec les dieux Dionysos, Poséidon et Hermès, de qui elle enfanta Hermaphrodite, mi-homme mi-femme.

 

? Fonctions

Ses fonctions et ses épithètes étaient très variées et reflètent les trois principaux aspects de la déesse : terrestre, marine et céleste.Vénus, Cérès et Bacchus

Elle était à la fois la déesse de l'amour céleste (Ourania ou Urania; Aphrodite fut adorée sous ce nom à Argos, Athènes et Scyon. Elle y apparaît sous les traits d'une déesse digne et grave), déesse du mariage (Nymphia), ou protectrice des courtisanes (Hétaïra), la déesse marine (Pontia), ou protectrice des acropoles (Akraia).

Voici quelques épiclèses les plus connues dont certaines sont difficilement interprétables en dehors du contexte:

Venus

Venus sortant des eaux

  •  Aeria, la guerrière, vénérée en particulier à Sparte.
  •  Akraia, Protectrice des acropoles et des lieux élevés
  •  Alegina, "née de la mer"
  •  Anadyomène, "Sortie des flots".
  •  Androphanos, la "Tueuse d’hommes ".
  •  Aphrogeneia, "née de l'écume"
  •  Apostrophia, "qui fait oublier les amours malheureuses"
  •  Argyropeza, "aux pieds d'argent"
  •  Callipyge, "Aux belles fesses". Statue d'Aphrodite callipyge offerte par deux soeurs qui avaient épousé deux riches garçons en leur demandant laquelle avait les plus belles fesses.
  •  Catascopia, "l'espionne". Temple dédié à Aphrodite par Phèdre où elle venait voir Hippolyte s'exercer.
  •  Chrysea, "dorée"
  •  Cythérée, du temple de Cythère.
  •  Cypris, de Chypre, île où elle aborda .
  •  Doliophron, "rusée"
  •  Epistrophia, "qui retourne les cœurs"
  •  Epithymbia, "Celle des funérailles".
  •  Epitragidia, "celle qui chevauche un daim"
  •  Erycine, du temple d'Eryx, en Sicile.
  •  Galenœe, "qui calme la mer"
  •  Genetrix, déesse de la génération.
  •  Glycymeillicos, qui dit des paroles douces
  •  Golgia, de la ville de Golges à Chypre.
  •  Hétaïra, protectrice des courtisanes.
  • Hélicoblépharos, à la paupière en vrille, qui renvoie à son caractère aguicheur.
  •  Limenia, "protectrice des ports"
  •  Mélaenis, la "Noire".
  •  Nikêphoros, "Qui donne la victoire". En souvenir de la victoire juridique de la seule Danaïde qui n'avait pas tué son époux.
  •  Nymphia, "Déesse des mariages".
  •  Ourania, "Amour céleste"
  •  Pandemos, l'incarnation de l'Amour vulgaire.
  •  Paphia, de son temple de Paphos à Chypre
  •  Pasiphaessa, "qui brille de loin"
  •  Pélagia (ou Pontia), déesse de la navigation.
  •  Pothon, "mère du désir"
  •  Porné, "protectrice des courtisanes".
  •  Philomiedes, "qui aime le rire"
  •  Philopannyx, "qui aime la nuit"
  •  Praxis, "sexuellement active"
  •  Scotia, la "Sombre".
  •  Tymborychos, "qui creuse les tombes"
  •  Urania, "Amour céleste".
  •  Xenia, "hospitalière".

 

? Attributs

Naissance de Vénus

Aphrodite assise sur une oie
(© Musée de Boston)

Elle avait pour attributs:
- des plantes ou des fruits comme le myrte, la pomme ou la grenade;
- des animaux de nature ardente ou prolifique, comme le bélier, le bouc, le lièvre, le cygne, la tourterelle ou la colombe qu'elle utilisait pour tirer son char.

-Elle portait une ceinture magique, (cestus) brodée d'or, cadeau de mariage de Zeus, qu'elle prêtait parfois à Héra pour raviver l'amour de son époux volage. Cette ceinture est capable de susciter le désir instantanément.

 

Elle entraînait à sa suite Eros, les Nymphes, les Heures, les Charites, les Tritons et les Néréides et des personnages allégoriques comme Peitho (la Persuasion), Pothos ou Himéros (le Désir).

 

? Filiation

(Dioné)

ou

née de l'écume
Zeus
(
Zeus)
--
père
Venus
APHRODITE
Époux* / amants Enfants
Adonis
Adonis
Béroé
Anchise Enée,
Lyros
Ares
Arès
Deismos, Phobos,
Phobos,
Antéros, (Eros)
Harmonie
Peitho
Boutès Eryx
Bacchus
Dionysos
Priape
Vulcain
Héphaïstos
 *
-
Hermes
Hermès
Hermaphrodite,
(Eros)
Phaéthon Astynoos
Poséidon
Poséidon
Rhodos

 

Autres représentations d'Aphrodite

Dans la mythologie romaine, Aphrodite est équivalente à Vénus et à Turan chez les Etrusques.

Quelques illustrations d'Aphrodite:

Aphrodite sur son Cygne  Peinture sur vase d'Aphrodite

(1) Médaillon représentant Aphrodite sur son cygne, par le peintre de Pistoxénos (© Marie-Lan Nguyen)

(2) Peinture sur vase d'Aphrodite

 

source mythologica,dieux-grecs

Date de dernière mise à jour : 20/05/2020