Les Harpies

Cest la que font leur nid les hideuses harpies

Issues des mythes grecs, les harpies ne cessent pas de tourmenter les hommes.

Introduction

Mi-femmes mi-rapaces, les harpies (ou harpyes) sont les filles du dieu primordial Thaumas et de l’océanide Électre. Parfois, on les désigne comme les filles de Typhon. Au nombre de trois, elles se nomment : Aello (ou Nicothoé), Ocypété et Celæno.

Sinistres, elles fascinent et effrayent en même temps les hommes. Selon les récits, elles vivent sur les îles Strophades ou à l’entrée des Enfers. Les chevaux immortels d’AchilleBélios et Xanthos seraient leurs enfants conçus avec Zéphyr.

 

Les Harpies et les Argonautes

On les trouve notamment dans la légende de Jason et la Toison d'or. En effet, le héros grec avaient réuni une troupe les Argonautes et était parti à la quête de la célèbre peau du bélier Chrysomallos. En route, ils firent une halte à Salmydessos en Thrace chez le roi Phinée.

Ce dernier avait des dons de prophète et avait découvert des secrets jalousés par les dieux. Aussi, Zeus le rendit aveugle et pour le punir lui envoya deux harpies. Monstres féminins ailés, elles hantaient le palais du Phinée lors de chaque repas. Volant, enlevant et souillant la nourriture, elles rendaient tout sale et immangeables.

Parmi les Argonautes se trouvaient Calais et Zétès, qui dés leurs apparitions se mirent à les poursuivre dans les airs. Ils les capturèrent sur les îles Strophades. A la demande d'Iris, message d'Héra, ils les libérèrent à condition qu'elles restent dans une caverne en Crète.

Harpye par © Boris Vallejo

Des monstres nécessaires pour l'équilibre du cosmos

Monstres de mort, les Harpies avaient une place dans le monde dirigé par les dieux olympiens. En effet, elles étaient envoyés tourmentés des mortels coupables de l'Hybris, la démesure tant détestée alors.

Dans d'autres cas, les Harpies qui volaient très rapidement, se chargeaient d'enlever leurs victimes pour les apporter aux Érinyes.

Filles de Typhon ou Thaumas, elles étaient souvent par trois : Aello, la bourrasque, Ocypète, vole vite et Podarge, pieds légers.

Les Harpies ne se contentaient pas de s'attaquer aux hommes. L'Odyssée d'Homère raconte qu'elles avaient enlevées les filles de Pendéros qu'Héra et Athéna avaient élevées.

 

Les harpies

 

Ce sont des divinités de la dévastation et de la vengeance divine. Plus rapides que le vent, invulnérables, caquetantes, elles dévorent tout sur leur passage, ne laissant que leurs excréments.

Selon Hésiode, elles ont un corps ailé d’oiseau et une tête de femme. Virgile leur donne des visages de fillettes et des serres d’oiseau de proie. Homère en fait aussi des divinités des tempêtes, semblables à des cavales sauvages, par opposition avec les vents plus doux, qui sont assimilés à des chevaux dociles. « Chiennes de Zeus », elles volent les âmes et les enfants : c’est ainsi que les Pandarides furent données comme esclaves aux Érinyes.

Elles habitaient les îles Strophades, dans la mer d’Ionie, sur la côte du Péloponnèse. Plus tard, Virgile les situera à l’entrée des Enfers avec les autres monstres. On raconte aussi que Zéphyr s’unit à une des Harpies, Podargé, qui avait pris la forme d’une jument et de cette union naquit les célèbres chevaux immortels Xanthe et Balios qui seront offerts à Achille ainsi que Phlogéos et Harpagos, les chevaux des Dioscures.

Harpie

Les chiennes de Zeus

On surnomme les harpies les chiennes de Zeus, car elles sont très difficiles à combattrevolent à très grande vitesse et leurs serres lacèrent les chairs. Elles apportent également la famine, les épidémies et la mort. Quand elles approchent, on dit que l’air s’emplit d’une odeur de putréfaction. Carnassières, elles dévorent leurs proies, surtout les jeunes enfants dont elles raffolent.

Les harpies peuvent s’acharner sur une personne durant des mois, voire des années ; tel le roi Phinée : elles dérobaient tout ce qui était posé devant lui, comme la nourriture par exemple. Lorsque les argonaute de Jason firent une halte chez lui, le roi Phinée leur demanda de l’aide. Les boréades Zetès et Calaïs les poursuivirent et en tuèrent une harpie. Zeus envoya alors un messager pour conclure un accord, afin que cela n’aboutisse pas à un carnage. Les harpies, aussi cruelles soient-elles, participaient à l’ordre divin et Zeus ne pouvait pas se permettre qu’il soit altéré.

Même les dieux sont parfois les victimes des harpies. Elles profitèrent de l’absence d’Aphrodite pour enlever les filles de Pandaréos, que la déesse élevait et les offrirent en esclavage aux Erinyes (les furies).

Hhharrpie

? Filiation

Électre Thaumas
HARPIES
 
Époux* / amant Enfants
Zéphyr
+ Podargé
Bélios
Xanthos
Phlogéos
Harpagos

 

 

source dol-celeb,histoires-de-monstre,mythologica

 

 

Date de dernière mise à jour : 20/05/2020