Tsukuyomi, Kami de la lune

Tsukuyomi

 

Tsukuyomi ou Tsukiyomi-no-mikoto est le kami de la Lune, du temps qui passe et de la Nuit; il est né de l' œil droit d'Izanagi lorsqu'il revint du sombre Yomi. Dans une autre version il serait né d'un miroir de cuivre que tenait Isanagi dans sa main droite.


Frère de Amaterasu la déesse du soleil et de Susanoo. Il se présente sous la forme d'un bel homme. Au commencement il vivait au Takama-ga-hara, le ciel, avec sa sœur qu'il épousa.


Il est généralement bienveillant envers ceux qui respectent le cycle de nature. Si son aide est demandée pour la juste défense de l'ordre social établi, il y a quelques chances qu'il y réponde en envoyant son avatar. Pour envoyer ses présages, Tsukuyomi se manifeste parfois en faisant apparaître son beau visage bleu dans un coûteux miroir.
C'est lui qui fixe le déroulement harmonieux des saisons afin que les récoltes soient réussies. Comme Kami de la lune il a aussi le pouvoir d'illuminer la nuit et l'obscurité. Au Japon, la divinité lunaire est une divinité masculine et, dans les poésies anciennes de l'anthologie Manyôshû, on ajoute à son nom le mot Otoko (homme), pour faire ressortir son caractère masculin.


Un jour, Amaterasu l'envoya en ambassadeur auprès de la déesse de la nourriture Uke-mochi pour participer à un merveilleux repas. Mais quand Tsukuyomi appris que la nourriture qui lui était servi provenait de la bouche, du nez et de l'anus de la déesse, il fut si dégoûté qu'il la tua.
Toutefois dans une version plus récente de la légende c'est Susanoo qui la tua.


Alors Amaterasu se fâcha contre lui et elle ne voulut plus jamais le revoir. Depuis lors, les deux enfants d'Izanagi vivent en alternance dans le ciel. C'est ce qui explique la succession du jour et de la nuit.
En 853, il y a eu une terrible épidémie de variole. Un oracle de Tsukiyomi, le Dieu-Lune, indiqua les moyens d'obtenir la fin de ce fléau, et depuis lors les gens de chaque classe le prient.


Tsukiyomi a un temple séparé à Ise, de même qu'à Kadono ; dans ces deux sanctuaires se trouve un miroir qui est le Shintai du dieu et qui lui permet de se manifester. Chaque année on offre au dieu de la Lune des chevaux vivants qu'on installe dans une écurie établie dans l'enceinte du temple.

 

Posté par : Paulin

Source : Mythologica