Les griffons

Griffon

Créatures parmi les plus anciennes, les griffons sont présents dans toutes les mythologies.

 

Ils sont des animaux hybrides, moitié aigles et moitié lions. L’aigle étant le roi des cieux, et le lion le roi de la terre, les griffons sont des créatures de grande noblesse, souvent nommés les seigneurs du ciel de la terre.

 

Présentation

Leur corps est musclé au pelage multicolore, leur dos est noir, leur poitrine rouge et leurs ailes blanches. Leurs plumes sont aussi acérées que des flèches, pouvant presque tout trancher. Ils sont dotés de puissantes serres qui deviennent noires en contact du poison. Leur force est colossale ; ils peuvent porter, sans problème, un chevalier en armure sur sa monture.

Mi-lion mi-aigle, le Griffon était bien plus redoutable que l’un et l’autre de ces animaux. Cette bête fantastique possédait le corps et la queue d’un lion, mais était huit fois plus grande que lui; sa tête et ses ailes étaient ceux d’un aigle, mais sa force cent fois supérieure.

Le Griffon

 

Comme les dragons rouges, les griffons aiment les trésors et les amassent dans leurs nids. Ils les gardent avec la plus grande vigilance, que seul un fou tenterait de leur dérober. Ils veillent davantage sur leur nid quand leurs œufs y reposent. On dit même que les œufs de griffons seraient sertis de diamants. Pour l’anecdote, un griffon ne choisit, durant sa vie, qu’une seule femelle et ne la remplace jamais, même si elle meurt.

 

Origines

  • La première apparition d’un griffon est en Mésopotamie, il y a plus de cinq mille ans. Il est le gardien de l’arbre de vie et des portes des cités.
  • En Egypte, il est le symbole du pharaon guerrier.
  • Chez les grecs, le griffon est l’animal de compagnie de Zeus et la monture d’Apollon. Dans les légendes grecques, les griffons veilleraient sur l’or des hyperboriens (les peuples scandinaves) et sur le vin de Dionysos.
  • Au Moyen âge, le griffon n’est pas considéré comme un animal légendaire, il est réel et figure dans les encyclopédies. Il est également l’un des symboles du Christ, le lion pour son humanité et l’aigle pour sa divinité. Comme le griffon est un animal protecteur, il est dit qu’il serait le gardien du Saint Graal. Les chevaliers utiliseront aussi cet animal comme symbole sur leurs blasons, pour sa force et sa noblesse.

 

Dans énormément de cultures, le lion est le roi des animaux terrestres et l'aigle celui des animaux célestes. Né de cette union entre ces deux rois, le griffon est donc souvent considéré comme le roi de tous les animaux.

 

Au travers des cultures différentes qu'il a traversées, le griffon a reçu les rôles de gardien de trésors, de tombes ou de temples, mais également de monture divine.
Son rôle de gardien est, probablement le plus courant puisque, au Moyen-Âge, il était souvent utilisé comme gargouilles pour protéger les cathédrales des esprits malins.

On pourra également souligner que dans l'iconographie chrétienne, le griffon est, au départ, une créature maléfique. Cependant, sa valeur a évolué au fil du temps : cet animal légendaire a fini par représenter la double nature du Christ. Ainsi, le lion, animal terrestre rappelait la condition humaine de Jésus, tandis que l'aigle, animal du ciel représentait sa dimension divine.

Il a également eu, à certaines périodes de l'histoire le rôle de gardien (encore) et de guide des morts. Il était chargé de l'importante mission de mener les âmes des morts dans l'Autre Monde.

Le griffon est également un meuble important en héraldique. Il représente la force et le courage du lion mêlés à la vigilance et à la ruse de l'aigle, mais également la justice et la protection, valeurs dont il est considéré comme le gardien... toujours !

Les textes anciens lui accordaient un habitat bien particulier : une montagne ou un désert où l'on trouve de l'or dont les griffons se serviraient pour faire leurs nids.
On leur prête également la force de cent aigles ou de huit lions et leurs griffes noirciraient au contact du poison.

 

Par la suite, les légendes grecques et romaines reprirent cet animal mythique au travers de légendes diverses telles que les griffons gardiens des trésors d’Apollon dans l'Altaï. Dans cette légendes, il est question d'un peuple, les Arimaspes, qui guerroyaient sans cesse contre les griffons afin de leur voler l'or d'Apollon.

Adrienne Mayor, spécialiste des folklores classiques, pense que ces légendes sont dues à la présence de fossiles de protocératops trouvés près des mines d'or de l'Altaï, chaîne montagneuse qui s'étend du Kazakhstan jusqu'en Mongolie.

protocératops
Squelette de protocératops. Source : dinosoria

Au Moyen-Âge, le griffon était considéré comme un animal réellement existant et appartenant à l'ordre des oiseaux. De nombreux bestiaires et encyclopédies comptent des commentaires à propos des griffons.

 

source dol-celeb, monde-fantasy