LES DEFUNTS : que ce passe t'il après le décès?

Fantome 1

 

Dans cet article je vais tenter d’être le plus clair possible sur réalité des mécanismes pour le défunt lors sa mort.

Un live à été effectuer en direct et je tenais à revenir sur certain fait.

 

Le chagrin : 

Il est normal d’avoir du chagrin, de la tristesse, de la souffrance lors de la perte d’un être cher, qu’il soit humain ou animal . Nous pleurons pour nous même souvent, pour notre propre sort, parce que nous nous retrouvons seul dans cette dimension ou toute vibration est matière…

Nous sommes tristes pour nous. Car l’être cher lui est libéré de cette dimension et peut ainsi s’élever vers des vibrations plus HAUTES. Nous pleurons et souffrons aussi pour notre culpabilité et nos regrets, par nostalgie des merveilleux moments passés en prenant conscience qu'ils ne pourront plus se reproduire.

 

La période dans le plan physique et les passages : 

En général, mais ce n’est qu’une généralité, l’âme des défunts et leur corps astral, restent dans notre dimension pendant 49 jours, ils assistent souvent à leur enterrement, par toujours conscients d’ailleurs qu’il s’agit d’eux (déni de leur propre mort). Ils essaient de comprendre, sont perdus, essaient d’agir sur la matière, etc….. chacun agit d’une autre manière. Ils conservent leur ego, leurs sentiments humains et leur libre arbitre. On parle d'une phase d'amnésie de plusieurs jours après le décès ce qui explique tous ces sentiments. On leur ramène au fur à mesure certain souvenir de leur vie passé pour que l'acceptation du décès ce fasse en douceur mais il peut arriver que l'âme reste dans le déni de sa propre mort.

Puis, il passe dans un plan nommée "intermédiaire" pour ceux qui auront accepter de continuer à évoluer, c’est un plan dans lequel ils vont se libérer de toutes les vibrations basses qui les empêchent d’accéder au plan supérieur (salle d'attente), c’est le passage dans la lumière qui les fait sortir du plan intermédiaire. Nous savons maintenant qu'un défunt, un être de lumière supérieur peut faire passer le défunt dans la lumière sans l'intervention du passeur d'âme si celui-ci n'est pas disponible. Exemple : un motard tué dans un accident de moto sera plus susceptible d'être aidé par un défunt qui aura subit la même mort, car celui-ci comprendra les difficultés que peut avoir cette âme dans son passage.

Dans ce plan (salle d'attente), ils vont juger leurs actes et leurs paroles et prendre conscience de ce qu’ils auraient pu faire mieux ou éviter, en présence ou non de leur ange gardien…

Une fois libérés des basses vibrations des sentiments humains, des egos, etc….une fois que leurs erreus ont été comprise, ils montent dans le plan supérieur, appelé Haut Astral.

 

Les âmes bloquées : Ancrées ou errantes

Les âmes peuvent rester bloquées pour diverses raisons, elles peuvent l’être dans notre plan physique, mais aussi dans le plan intermédiaire.

Les personnes qui meurent de mort violente, les personnes qui se suicident, les personnes qui partent avec beaucoup de souffrances physique ou morale, les alcooliques, les drogués, les personnes qui ne croient pas en l’au-delà ( par peur ou rationnalisme), en la vie après la mort, les personnes qui ont des vibrations très basses en général restent bloquées, mais ce n'est pas une généralité, car cela dépend de beaucoup de paramètres, difficile d'être précis en la matière. Les cultures, les Coyances, les appréhensions jouent également dans la difficulté de l'acceptation d'une autre vie après la mort ou tout simplement de l'acceptation de sa propre mort.

Mais les vivants aussi peuvent bloquer les âmes défuntes, par dépendance, parce qu'ils ne veulent pas les laisser "partir", chez eux dans leur maison, leur appartement , dans les plans intermédiaires, les empêchant ainsi d’évoluer et de se réincarner quelque fois.

Le chagrin, les attentes trop fortes, la dépendance affective liée à l’être cher, le refus de le laisser partir, etc….tout ceci peut bloquer l’âme.

C'est pour cela qu'il est important de faire son deuil, d'accepter de laisser partir le défunt même si cela vous semble insurmontable ceci est indispensable pour sa suite à lui. Ne soyez pas égoïste et lâcher prise pour votre propre bien et celui du défunt. Si vous ne vous sentez pas capable de faire cela seule, consulter un psychologue et non un médium cela n'a aucun intérêt et la plupart du temps vous tomberez sur des personnes mal honnête. Un vrai médium ne dérangera pas un défunt dans la première année de son décès sauf s'il se présente de lui-même. On appel cela du respect, notre but est de faire avancer l'âme et non la déranger.

Si votre besoin de recevoir des signes, de communiquer est trop grande, demandez vous si ce n’est pas votre culpabilité et vos regrets qui les alimentent, si ce n’est pas parce que vous vous rendez compte maintenant que vous ne leur avez pas donné assez de leur vivant, en trouvant de plates excuses……. Il est trop tard malheureusement, soyons honnêtes, ce qui n’a pas été fait durant le temps terrestre ne pourra plus être fait , mais ne basé pas pour autant votre vie sur de la culpabilité car chacun fait des erreures et personne est parfait . Pardonnez vous !!!!

C’est pour cela aussi que l’accompagnement en fin de vie (si c'est possible), la libération de l’âme dans l’amour sont importants et je les encouragent vivement.

 

Les signes et manifestations : 

En général, les âmes défuntes se manifestent beaucoup les premiers jours après leur décès, lorsqu’elles souhaitent le faire, bien entendu, ce n’est pas toujours le cas. Souvent on me contacte pour me dire «je n’ai pas de signes, je n’ai pas de messages ». Plus votre esprit est envahi de choses, plus vous avez d’attentes, plus votre douleur est grande et plus vous êtes sourd et aveugle en ce domaine, ne dit on pas d’ailleurs « aveuglé par la douleur » ?

En matière de signes et de manifestations, il faut être patient, très patient quelque-fois, le temps là haut ne fonctionne pas comme ici bas. Ne vous attendez pas à des choses quotidiennes à dialoguez comme avant, les choses sont devenues différentes, car nous ne sommes plus dans les mêmes vibrations, les mêmes plans, même lorsque l’âme est sur notre plan, nous nous sommes dans notre corps physique….

Les médiums sont  sollicités, pour transmettre, recevoir des messages, mais rien ne vous empêches de vous adressez à eux (défunt),  ils vous entendent,mais vous non, parce que vous êtes pollués par votre mental, vos sentiments, vos egos, etc……. Lâcher prise!!! et tout ce mettra en place naturellement.

Quant à recevoir des messages, ce n’est pas les vivants qui devraient solliciter les médiums, mais les défunts .

 

 

#solenne

 

Date de dernière mise à jour : 17/03/2020