Les bases de la méditation!

Meditation

 

 

A quoi sert la méditation :

D’un point de vu occulte, la méditation permet d’effectuer différents travaux, vous en aurez souvent besoin dans vos pratiques, c’est donc un passage obligatoire lorsque l’on débute sur les chemins de l’ésotérisme. Elle permet aussi de travailler sur votre concentration, et sur vos chakras, ce qui aura pour effet de vous aider à développer vos facultés parapsychiques. Vous pourrez également atteindre des états de conscience modifiée par son biais et effectuer des voyages intérieurs.

D’un point de vue physique, des études ont démontré que l’on peut développer par le biais de la méditation certaines qualités telles que la concentration, la créativité, l’intelligence, l’attention, l’altruisme, l’humilité et bien sûr l’équilibre émotionnel et la paix intérieure, l’ensemble de façon importante. Il semble également que la méditation renforce le système immunitaire (peut être grâce à la diminution du stress et des états anxieux qui fatiguent l’organisme).

 

Quand méditer :

L’idéal est de méditer tous les jours, au minimum 30 minutes. Ceci n’est bien sûr pas une règle fixe, il y a des jours où vous n’arriverez peut être à rien, et dans ces cas là, mieux vaut arrêter que de tenter de méditer en vain pendant 30 minutes, vous risquez de vous énerver plus qu’autre chose et de ressentir un sentiment d’échec. La méditation doit être un plaisir et être motivée par une réelle envie de pratiquer.

Cependant, gardez en tête que vous en avez besoin pour votre évolution ésotérique, il s’agit donc de travailler avec sérieux et d’y mettre de la bonne volonté. Si vous ne méditez qu’une fois par semaine, vous n’allez pas avancer bien vite, voire pas du tout, surtout dans les débuts, qui demandent un certain nombre d’efforts pour parvenir à de bons résultats.

Lorsque vous aurez atteint un bon niveau dans votre pratique, vous pourrez méditer durant plusieurs heures, selon vos envies et vos besoins.

 

Comment méditer :

Chaque personne possède ses petits « trucs » personnels pour bien méditer en fonction de son humeur et de ses besoins, mais lorsque l’on débute il est parfois difficile de savoir ce qui nous convient le mieux. Je vais donc vous exposer les bases, à vous tester ensuite ces différents éléments afin de découvrir au fur et à mesure ce qui vous place dans les meilleures conditions.

Avant tout, lorsque vous vous apprêtez à méditer, veillez à ne pas être dérangé. Eteignez votre téléphone, prévenez les personnes avec qui vous vivez, éteignez tout appareil pouvant causer des nuisances sonores, et installez vous dans une pièce où vous serez seul.

Ensuite, la première chose à choisir est la position que vous adopterez. Si vous êtes suffisamment souple, vous pouvez vous assoire dans la position du Lotus (assis en tailleur, les pieds posés sur vos cuisses, le dos bien droit), cependant c’est parfois difficile de maintenir cette position, et pour méditer, il est indispensable que vous soyez dans une position confortable. Dans ce cas, la principale alternative est de vous assoire en tailleur, les mains sur vos genoux ou jointe au creux de votre bas ventre, le dos bien droit (vous pouvez vous adosser à un mur pour vous aider), le cou droit mais pas tendu.

Si vous le préférez, vous pouvez aussi vous assoire sur une chaise. Dans ce cas, veillez à garder le dos bien droit et les pieds à plat sur le sol.

Enfin, la méditation peut également se faire allongée sur le dos, de préférence par terre, les bras le long du corps. Cette position est bien sûr déconseillée si vous êtes fatigué, le risque étant de vous endormir.

Vous allez ensuite devoir faire progressivement le vide dans votre esprit, ce qui, dans les débuts, n’est une chose facile pour tout le monde. Mais rassurez-vous, il existe différentes méthodes pour y parvenir, il vous suffit de trouver celle qui vous convient le mieux, et le temps et la pratique aidant, vous finirez par n’avoir plus besoin de rien pour y parvenir.

Certaines personnes ont naturellement une facilité à bloquer leurs pensées pour faire le vide dans leur esprit. Si c’est votre cas, vous faites partie des rares chanceux qui n’ont besoin que de leur simple volonté pour méditer. Si ce n’est pas le cas, alors il va vous falloir vous concentrer sur une chose qui vous permettra de faire le vide progressivement.

Cela peut être votre respiration, le bruit du vent, le chant des oiseaux ou même de la musique de relaxation, dans ce cas choisissez de préférence des sons de la nature, ou le chant des bols tibétains.

Enfin, n’hésitez pas à créer une ambiance relaxante en allumant de l’encens et quelques bougies. Cela vous mettra dans les meilleures conditions pour réussir !

Lorsque vous aurez décidé quelle position vous désirez adopter et sur quel point vous allez vous concentrer, installez-vous et fermez les yeux.

Respirez calmement, détendez vous, laissez aller vos pensées quelques instants. Pour vous aider à vous détendre, il existe une technique de respiration très efficace. Pour cela il vous faut compter les étapes. Je m’explique : vous inspirez en gonflant d’abord votre ventre sur 1 et 2, puis vous continuez en gonflant votre poitrine sur 3 et 4, vous retenez votre respiration sur 5. Puis vous expirez tout doucement en comptant de 1 jusqu’à 8. Une fois ce cycle terminé, vous recommencez, ceci autant que nécessaire. Si vous avez choisi de vous concentrer sur votre respiration, vous pouvez même continuer jusqu’à ce que le vide se fasse et que vous n’ayez plus à prêter attention à quoi que ce soit.

Si vous vous concentrez sur de la musique ou un autre son, vous pouvez continuer cette respiration, ou, si cela vous est inconfortable, reprendre un rythme plus habituel et focaliser votre esprit sur la musique.

Si des pensées parasites viennent, laissez-les glisser, ne vous y accrochez pas, voyez les un peu comme un oiseau qui traverserait le ciel, vous le voyez et l’instant d’après il s’éloigne jusqu’à disparaître dans l’horizon.

Au fur et à mesure le vide se fera dans votre esprit et vous ressentirez une sensation de calme absolue. Si vous poursuivez, vous finirez par avoir l’impression que votre corps est endormi tandis que votre esprit est éveillé, vous pouvez rester longtemps à ce point précis, dans cet état de conscience particulier, cela vous apportera beaucoup de sérénité. Ce point est également une sorte de seuil, un pas de plus peut vous conduire dans bien des univers ! Mais nous verrons tout ceci dans d’autres leçons d’un niveau plus élevé.

Ne vous attendez pas à atteindre ce niveau de conscience particulier dès votre premier essai, c’est assez rare que cela se produise. La plupart du temps, il faut plusieurs séances de méditation avant d’y parvenir, alors ne baissez pas les bras ! Tout le monde peut méditer, il faut juste trouver ce qui vous convient et pratiquer, pratiquer, pratiquer !

A vous de jouer !

source : http://terredemystere.canalblog.com/