La déception ne tue pas, elle rend plus fort!

Decu

Pour ceux qui viennent de vivre une déception, la meilleure chose à faire est de la transformer en force !

Cela peut même ressembler à la fin du monde, car la déception est un couteau tranchant qui vous blesse irrémédiablement.

Le sentiment est qu’un trou s’est formé dans l’âme, profond et douloureux. Le dicton selon lequel « ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts » est courant. Et cela peut être appliqué ici, dans ce contexte.

 

Les déceptions, bien que très dures à surmonter, ne tuent pas. Elles apportent des souffrances, oui, personne ne peut le vivre autrement.

Il est difficile d’accepter que quelque chose ou quelqu’un d’aussi important pour nous ne soit pas tout à fait ce à quoi nous nous attendions.

C’est un déchirement difficile à gérer. C’est comme si la vie venait nous offrir quelque chose enveloppé dans un joli papier cadeau et quand nous l’avons déballé, avec des étincelles plein les yeux, nous avons réalisé que le contenu n’était pas aussi intéressant que le paquet cadeau. Cela nous donne envie de disparaître.

déception

Image crédit : Pixabay

Si la déception est amoureuse, le cœur brisé promet de ne plus y retomber et a besoin de temps pour s’en remettre. Si cela se produit dans la vie professionnelle, nous devons nous relever le plus tôt possible, même si nos genoux sont écorchés par la chute soudaine.

Mais parmi tous les cas et possibilités, rien n’est plus douloureux que d’être déçu par des personnes de notre entourage, des amis ou de la famille, en particulier ceux avec qui nous vivons depuis des années. La tristesse se transforme en douleur physique, au prorata de la souffrance subie.

Cependant, une chose doit être dite : la déception n’épargne personne sur cette terre. Nous en avons tous souffert, d’une manière ou d’une autre. Mais nous sommes encore tous ici pour vivre notre histoire. Alors, la déception ne tue pas !

 

On ne peut pas en dire autant des sentiments, pour lesquels une déception peut être fatale. Mais il faut aussi savoir y faire face ! Et si nous faisions des recherches, nous constaterions certainement que la plupart des gens ont le sentiment d’être devenus plus forts après leurs déceptions.

Et cela n’a rien d’étonnant : un cœur blessé devient beaucoup plus déterminé à se défendre, afin de moins souffrir la prochaine fois. Oui, car il y aura très probablement une prochaine fois et ce que nous sommes censés faire, c’est minimiser les dégâts et nous relever le plus rapidement possible. Bien sûr, il est difficile de s’en remettre. Parce que la déception a souvent un prix trop élevé à payer simplement parce que nous avons des attentes élevées.

Mais si, malheureusement, vous êtes confronté à la déception, il n’y a rien d’autre à faire que de l’affronter comme un apprentissage et à travers cela devenir une meilleure personne. Et cela inclut l’abandon de la douleur, de la colère ou de la vengeance.

 

Pour quelqu’un qui fait face à une déception douloureuse, le meilleur plan à faire est de revenir au sommet. C’est recommencer, remplacer la douleur par un idéal et aller de l’avant. Mais sans vouloir reproduire le mal qu’on nous a fait, car il nous reviendra toujours.

Et bien qu’il y ait toujours beaucoup de tristesse impliquée, la chose la plus importante à comprendre est que la déception n’est pas une impasse, et plus nous sommes expérimentés, plus vite nous apprenons à en sortir. Le secret, en plus de l’expérience que cela nous apporte, est de ne jamais cesser de regarder vers l’avenir, car c’est là que notre vie se dirige.

Jean-Charles R.