Les djinns dans la culture musulmane!

Djin1

 

Pour les anciens Sémites les djinns étaient les esprits des peuples anciens disparus qui agissent pendant la nuit et disparaissent avec les premières lumières de l'aube. Ils avaient le pouvoir de se rendre invisibles ou de changer de forme à volonté. Ils se métamorphosaient souvent en animaux. Ces esprits étaient généralement tenus responsables des maladies et des dérangements mentaux de quelques fous qui prétendaient qu'ils étaient tourmentés par les djinns. Les Arabes croyaient que les djinns étaient les esprits du feu, bien que parfois ils les associent aux succubes, les démons qui apparaissent sous la forme de belles femmes et qui rendent visite aux hommes pendant la nuit pour copuler avec eux jusqu'à ce qu'ils soient épuisés, puisant l'énergie de leur accouplement.

Beaucoup de musulmans considèrent le terme « mythologie » comme péjoratif quand il s'agit des djinns car, traditionnellement, leur croyance les porte à croire que les djinns sont des êtres bien réels. Les djinns sont pour eux des créatures de Dieu qui ont pour origine le feu, de la même manière que les humains ont pour origine la terre. Ils auraient été créé par Allah 2000 ans avant Adam. Les djinns représentent une autre race habitant la terre. Ils sont aussi réels que les humains. Dans le Coran, les djinns sont fréquemment mentionnés et il existe même la Sourate 72 : Al-Jinn qui leur est dédiée. En fait, Mahomet a proclamé avoir été envoyé comme prophète pour « les hommes et les djinns ».

Les djinns ne sont pas à confondre avec les Khdim mentionnés dans le Coran dans la sourate 114 : An-Nas et dans la mythologie islamique. Un Khdim est un mauvais esprit évoqué par un magicien, ayant pour intention de tromper les gens et de leur faire commettre des péchés, semblable à un démon personnel. Comme ils sont uniques pour chaque individu, les Khdims seraient évoqués par les magiciens après la mort d'une personne. Les âmes vont à Dieu mais les Khdims indisciplinés resterait sur la terre pour hanter les vivants et seraient de nature malveillante. Ils usurpent l'identité du défunt pour se faire passer pour un personnage familier.

[...]

L'Islam interdit strictement la magie. Cependant, les musulmans orthodoxes récitent divers versets du Coran, tels que le verset du Trône, la sourate an-Nas et Suart al-Falaq comme moyen de protection et de prière. Dans la mythologie Islamique associée, les djinns sont commandés par magie pour se lier à des objets. L'histoire du roi Salomon en est le plus célèbre exemple. L'Esprit de la lampe dans l'histoire d'Aladdin était un génie lié à une lampe à huile.

[...]

Contrairement à la magie blanche et à la magie noire, les djinn disposent d'une propre volonté et peuvent à la fois accomplir de bonnes ou de mauvaises actions. C'est la grande différence entre les djinns de la magie arabe et les démons et les anges des croyances occidentales. A savoir qu'un démon ne peut que faire du mal et blesser les gens alors qu'un ange ne peut avoir que des intentions bienveillantes. Les djinns peuvent faire les deux. »

(Source: www.dramatic.ch/djinns-p89)