Etre une sorcière n’est pas synonyme de mal

Sort 3

 » Quand une sorcière est belle, eh bien, ça s’appelle une fée!  » Marcel Pagnol

« Etre une sorcière n’est pas synonyme de mal, ce n’est pas ce qu’ils racontent dans les contes, une sorcière est une femme différente, vous devez vous habituer à ses raretés, à ses regards intriguant et profonds, pour rentrer à la maison et sentir l’Encens, ou quelque chose qui a brûlé, mais vous savez que c’est une bonne chose.

Vous devriez vous habituer à voir des pierres et des cristaux partout, et que, chaque jour, des bougies sont allumées et sachant que vous ne pouvez jamais les éteindre.

S’habituer à la voir parfois si en sécurité et parfois reconnaître ses ombres et nettoyer ses plaies avec des larmes, le silence ou la distance sans juger.

Habituez-vous et acceptez-la avec tout votre être, car la raison ne vous mènera pas à le comprendre.

Comprenez que si elle vous donne un câlin ou vous caresse, c’est parce que vous le sentez, vous n’aimez personne et que lorsque vous le faites, c’est une intensité sans précédent.

Karma des sorcières

Etre une sorcière / Image crédit : Pixabay

Entendez-la parler des énergies, des ancêtres, des émotions, des rêves, des vies antérieures, de la guérison … et même si vous ne la croyez pas, soutenez-la, car ça sera la meilleure chose à faire, car sinon la relation ne durera pas, car vous non plus vous ne resteriez pas avec quelqu’un qui ne vous croit pas.

Vous devez être sur la même fréquence vibratoire … c’est pourquoi vous devriez remplacer la raison par le sentiment.

Si vous en rencontrez une, aimez-la, n’essayez pas de la comprendre, soutenez-la simplement dans ses moments et sa folie, même le silence est une bonne compagnie pour une sorcière.

Respectez son espace, alors vous aurez le vôtre, où vous montrez au ciel avec un baiser ou vous toucherez l’univers avec la passion.

Annonce

Vous serez un homme chanceux, vous vous sentirez tellement aimé que vous ne douterez jamais d’elle ou de votre amour. Elle vous protégera au-delà de la vie, car votre loyauté est incommensurable.

Je l’aime merci pour sa présence dans ma vie, je me sens béni d’avoir une sorcière dans ma vie.

Je souhaite que tous les hommes connaissent une fois dans sa vie une sorcière comme la mienne et que les plus courageux sachent la faire rester à ses côtés. « 

Auteur inconnu

Où que je le rencontre, le mot « sorcière » aimante mon attention, comme s’il annonçait toujours une force qui pouvait être mienne. Quelque chose autour de lui grouille d’énergie.

Il renvoie à un savoir au ras du sol, à une force vitale, à une expérience accumulée que le savoir officiel méprise ou réprime. J’aime aussi l’idée d’un art que l’on perfectionne sans relâche tout au long de sa vie, auquel on se consacre et qui protège de tout, ou presque, ne serait-ce que par la passion que l’on y met.

La sorcière incarne la femme affranchie de toutes les dominations, de toutes les limitations ; elle est un idéal vers lequel tendre, elle montre la voie.

Sorcières de Mona Chollet

source : https://www.conscience-et-eveil-spirituel.com