Témoignages de paroles d'enfants qui prouvent la réincarnation et l'existence des défunts

On dit souvent que la vérité sort de la bouche des enfants; mais sommes nous prêtes et prêts à entendre TOUTES les vérités ? En tous cas, celles ci devraient vous convaincre de tous ce qui est écrit et narré sur ce blog. Merci à ces messagers et à leur parents qui ont accepté de témoigner.

 

  • Un jour, quand mon frère était petit et que mon oncle l’a porté dans ses bras, il lui a dit : "Tu te souviens tonton quand tu étais petit, et je t’ai porté dans mes bras aussi ? Nika Ozz

 

  • Ma grand-mère m’a raconté que lorsque j’avais environ 5 ou 6 ans, j’allais toujours du côté du verger pour chercher des pommes. Je ne choisissais que les plus rouges, les plus mûres. Un jour, ma grand-mère, ne me voyant pas dehors, décida de me chercher dans ce verger. C’était un endroit abandonné, et grand-mère a dû me chercher pendant un certain temps, puis elle a entendu un dialogue : je parlais à quelqu’un. Selon ma grand-mère, il s’agissait de phrases comme “Apportez-moi seulement des pommes rouges”, “Je n’aime pas les pommes vertes”. Quand elle m’a demandé à qui je parlais, j’ai répondu que la voisine, grand-mère Lera, me donnait toujours des pommes. Ma grand-mère a eu si peur qu’elle a même voulu déménager dans une autre ville. Parce que grand-mère Lera était morte il y a plus de 15 ans. Elle vivait seule, ses enfants et son mari étaient morts avant elle. Tout ce qu’elle faisait, c’était prendre soin de son grand verger de pommiers. Valeria Berkuta

 

  • Mon fils dit qu’il est Eugenio Oneguin. Il dit des choses comme :

“Oh, dans une variété d’amusement

J’ai perdu beaucoup de temps de ma vie !

Mais si les bonnes manières n’ont pas souffert,

J’adorerais les balles jusqu’à maintenant.”

Il ne sait pas lire, il ne marche pas encore, mais il parle tout le temps en vers de Natalia. Sasha Popov

 

  • Quand mon frère avait 4 ans, il nous disait toujours qu’il avait été dans l’armée et qu’il était dans un tank. Au début, nous avons ri, quelle imagination ! Jusqu’au jour où il nous a raconté comment il était mort brulé dans un tank. Notre arrière-grand-père était dans l’armée et en 1943, il est mort dans l’incendie d’un tank. Mon frère à l’époque ne connaissait pas encore l’histoire de notre arrière-grand-père. Et maintenant mon frère qui a 20 ans passé est le portrait craché de notre arrière-grand-père. Ekaterina Godyna

 

  • Quand j’avais 6 ans, on nous a envoyés, mon frère jumeau et moi, jouer dans la chambre la plus éloignée de la maison de notre grand-mère. Quand nous y sommes allés, nous avons vu une vieille femme assise sur une chaise, nous souriant. On a eu peur et on a couru en bas pour demander à grand-mère qui était cette vieille dame. Ma grand-mère a dit que c’était sa mère et qu’elle ne nous ferait pas de mal. Elle était morte dans cette pièce 20 ans plus tôt. Robin Daines

 

  • Un jour, le fils de mon amie, âgé de 3 ans, est entré dans la salle de bains alors qu’elle prenait une douche et a soudainement dit : "Maman, tu te souviens quand tu m’as poussé du vélo et que je me suis cogné la tête ? Mon amie s’est mise à pleurer. Quand elle était enfant, elle a poussé accidentellement son frère du vélo. Son frère est mort dans un accident de voiture 10 ans avant la naissance de son fils. Cristiane Cris Machado

 

  • Quand mon fils avait 4 ans, il m’a dit qu’il me connaissait avant de me choisir. Il a dit un jour qu’il se souvenait avoir joué de la guitare. Un jour, il entendit à la radio une chanson peu connue, et cria que c’était sa chanson, qu’il l’avait jouée. Nous l’avons cherchée sur Google : le guitariste principal de ce groupe était mort 3 mois avant la naissance de mon fils. Apple

 

  • Quand mon fils avait 4 ans, il m’a dit combien mon père m’aimait et il est pourtant mort bien avant sa naissance. Quand je lui ai demandé comment il savait, il m’a répondu : “Je me souviens de lui, parce que c’est moi !”. Gulya Bessonova

 

  • Ma nièce avait trois amis imaginaires : Larry, Moe et.... Danny. Danny était mon fils, qui est mort du syndrome de mort subite du nourrisson 2 ans avant la naissance de ma nièce. Michelle Edeburn

 

  • Mon fils de 2 ans m’a demandé un jour pendant que nous déjeunions : “Maman, est-ce que ce clown mangera avec nous aussi” Je répondis : "Quel clown ? Et puis mon fils m’a montré du doigt une chaise vide. Ce jour-là, avant de me coucher, j’ai fait le tour de la maison avec un encens de sève, m’imaginant exorciste. Stefanie Dürr

 

  • Quand ma sœur a fait tomber la boîte de fils et de boutons de papa, sa fille a crié : "Maman, ramasse-la vite, grand-père nous regarde ! Notre père est mort il y a longtemps. Ma nièce avait 5 ans et elle nous a fait une peur bleue. Nastia Sheremetyeva

 

  • Quand ma fille avait 4 ans, elle m’a demandé si je me souvenais d’elle. J’ai dit : “Bien sûr, tu es ma copine.” Elle m’a répondu qu’elle était ma meilleure amie, qu’elle était Peggy. Elle a commencé à se rappeler comment nous nous sommes amusées, les noms de ses sœurs et comment elle est morte. Peggy était morte 20 ans plus tôt, quand elle avait 16 ans. Quelques années après ce dialogue choquant, nous sommes allées dans ma ville natale. Là, ma fille a demandé que je lui montre son ancienne maison, en nous disant comment s’y rendre. C’était plutôt bizarre, mais au moins je sais que mon amie va bien. Nancy Jarabek

 

  • Quand ma plus jeune fille est morte, sa sœur de 7 ans est venue me voir et m’a dit : “Maman, ne sois pas triste, elle reviendra. Ce sera différent, mais elle reviendra, attends.” Quand je lui ai demandé comment elle le savait, elle m’a répondu : “Je le sais, maman. Grand-père s’occupera d’elle jusqu’à son retour.” Je n’arrête pas d’y penser jusqu’à aujourd’hui. Je m’accroche à cet espoir et c’est la seule raison pour laquelle je vis encore. Cami Souza

 

  • Mon fils avait environ 3 ans. On voyageait en bus jusqu’à l’autre bout de la ville. C’était la première fois qu’on y allait. À l’extérieur de la fenêtre, une clôture de cimetière est apparue. Mon fils a sauté de son siège : “Je connais cet endroit ! Ma mère a été enterrée ici !”. Puis il me regarda dans la confusion et ajouta d’une voix basse : “Eh bien, mon autre mère...”. Jamais de sa vie il n’avait été dans un cimetière, ni celui-là, ni aucun autre. Anna Klimenok

 

  • Sur la chaîne d’information, il y avait des informations sur deux enfants noyés, montrant une de leurs photos de la vie : debout dans un appartement, en train de s’embrasser. Mon fils de 4 ans a vu la photo et m’a demandé : “Pourquoi y a-t-il de l’eau autour ?” Il ne sait toujours pas lire. Mariya Stanchevskaya

 

  • A l’âge de 4 ans, mon fils ne voulait pas aller apprendre à nager. Toutes les deux minutes, je venais lui dire : “Arrête de t’asseoir sur la plage, vas-y, Alex va t’apprendre, c’est un nageur professionnel”. Cinq minutes plus tard, Alex a commencé à se noyer avec un autre garçon de 4 ans. Mon fils s’est mis à crier, à donner des avertissements, mais ils n’ont pu sauver que le petit garçon. Lorsque la mère de l’adolescent noyé est arrivée, mon fils lui a assuré qu’Alex était sorti de l’eau et qu’il était parti quand tout le monde les a sauvés. Lorsqu’ils ont trouvé le corps, les médecins ont déterminé que le décès s’était produit en 5 minutes, c’est-à-dire avant que mon fils ne le voit sortir de l’eau. Evgenia Boldina

 

  • Mon fils de 2 ans, voyant une photo de ma belle-mère, m’a dit qu’il avait été avec elle au ciel avec un groupe d’autres enfants (il a nommé tous ceux qui étaient déjà nés). Sa grand-mère est morte 3 ans avant sa naissance. Natalia Waschtschenko

 

  • Une semaine avant d’apprendre que j’étais enceinte, ma nièce m’a donné un ange en papier et m’a dit quelque chose comme : “Voilà, maintenant c’est ton ange. Je lui demandai : “Qui est-ce ?” Et elle répondit : "Les anges sont les enfants qui ne sont pas encore nés. Lara Zorina

 

  • Ma fille de 3 ans m’a dit que Dieu me l’avait envoyée parce qu’elle s’était mal comportée. Aizhan Khamit

 

  • Ma fille avait 3 ans. A cette époque, j’avais perdu un fils et je pleurais tout le temps. Une fois elle s’est approchée de moi et m’a dit : “Maman, si tu veux rendre mon frère, tu dois réessayer, parce que nous avons 3 chances de retourner chez les mêmes parents. Sandra Orozco

 

  • Quand mon garçon de 3 ans s’est noyé, mon fils de 5 ans est entré dans la pièce où je pleurais. Il m’a dit d’arrêter de pleurer parce que son frère reviendrait. Et il reviendrait avec un ami. 18 mois plus tard, mes jumeaux sont nés. Deux garçons. Bukky Obazenu

 

  • Ma mère dit que quand j’avais 3 ans, elle m’a frappé et j’ai dit : “Quand j’étais ton père, je ne t’ai pas frappé”. Eric Yamauti

 

  • Quand mon fils avait 3 ans, nous sommes allés au cimetière et avons mis des fleurs sur la tombe de mon père. Mon mari a déposé les fleurs, mais mon fils m’a dit : "Grand-père n’aimait pas ces fleurs. Nous sommes allés chez le fleuriste, il a choisi un autre pot lui-même. Nous sommes retournés dans la tombe, nous avons déposé les fleurs et mon fils a dit que son grand-père aimait celles-la maintenant. Eden Hassan

 

  • Une fois, en m’adressant à mon fils, je lui ai dit que je l’aimais et il m’a répondu à moitié endormi qu’il m’aimait encore plus, dès le moment où il m’a choisi. Patty Bold

 

Ces histoires sont surprenantes n’est-ce pas ? Tu penses qu’il y a une explication rationnelle à ces phrases d’enfant ? As-tu déjà vécu des situations similaires ?. Partagez largement; il est temps que la vérité se fasse,car si nous ne sauvons pas cette terre, que se passera -t-il pour les autres plans ?



source lesvoyagesspirituelsdejamescolpin