ACCEPTER SA MISSION D’ÂME!

C3 a2me4 1

 

 

Il peut paraître plus facile de fermer les yeux et de continuer de vivre « comme tout le monde ».  De repousser les appels de son âme, de faire taire sa petite voix intérieure et de croire que nous sommes ici sans but particulier.  Or, lorsque vous reconnaissez et acceptez votre mission d’âme, votre Être tout entier s’éveille et se réjouit de votre retour.  Accepter sa mission, c’est revenir à la Source, revenir vers Dieu, revenir à l’amour.  Lorsqu’un tel phénomène se produit, nous élevons nos vibrations et embrassons notre réel identité.  C’est à ce moment que notre vraie vie débute, celle pour laquelle nous sommes né.

Bien des gens errent sans but et sans direction, en se laissant ballotter au gré du vent.  Ils vivent leur vie en ne se doutant pas qu’un plan a été orchestré à la perfection et que ce plan les guidera vers une vie épanouie, merveilleuse et joyeuse.  Or, celui qui accepte à bras ouvert sa mission d’âme sera soutenu et guidé comme jamais auparavant.  Il connaîtra le bonheur véritable, la paix intérieure et découvrira sa vérité.

La personne qui accepte de réaliser sa mission sert d’exemple pour les autres.  Elle devient un modèle à suivre en étant consciente de son rôle.  Répondre à l’appel de son âme peut paraître effrayant, aux yeux de certains.  C’est pourquoi le fait d’avoir un exemple à suivre peut être rassurant; cela inspire confiance.  Plus nous serons nombreux à accepter notre mission d’âme, plus il y aura de gens qui nous suivront, plus le niveau de conscience s’élèvera sur Terre.

Notre race a grand besoin de s’éveiller de sa torpeur.  De voir au-delà de l’illusion de la séparation et de renouer son lien avec le grand Tout.  D’accepter que nous ne sommes pas seulement un être limité, mais bien une parcelle de divinité.  Lorsque nous vivrons notre vie, dans la conscience de l’Unité et que nous accepterons de travailler pour réaliser notre mission d’âme individuelle et collective, nous embrasserons notre véritable nature et nous cesserons de vivre dans la peur.  Nous transformerons notre expérience terrestre actuelle en une incroyable aventure.  Nous partirons en quête de vérités universelles, d’amour infini, de conscience totale.  Nous expérimenterons la vie, avec les yeux du Créateur.  C’est ce que nous propose notre mission d’âme, si nous l’acceptons avec un cœur ouvert et un esprit confiant.

 

COMMENT DÉFINIR SA MISSION DE VIE ?

 

Je vous livre la méthode que j’ai utilisée pour définir la mienne, méthode qui est selon moi très simple mais d’une efficacité déconcertante. Cette méthode est le fruit d’introspection et de plusieurs recherches que j’ai combinées pour rendre le tout plus accessible.

1. Définir ce qui constitue votre histoire de vie, en 3 étapes: l’enfance, l’adolescence et la vie adulte.

Faites ressortir les points marquants pour chaque période. Par exemple, qu’est-ce qui a caractérisé votre enfance? Étiez-vous fervent de sports, de musique? Étiez-vous attiré par les arts, le plein air? Étiez-vous reconnu comme quelqu’un de populaire, de discret? Maintenant, passez à l’adolescence. Qu’est-ce que les autres disaient de vous? Est-ce que vous aviez des talents naturels évidents? Qu’est-ce que vous aimiez faire dans vos temps libres? Étiez-vous considéré comme quelqu’un d’aventureux, de terre à terre? Maintenant, qu’est-ce qui caractérise votre vie d’adulte? Faites ressortir les éléments importants. Êtes-vous impliqué auprès de certains organismes? Préférez-vous passer le plus de temps possible en famille? Êtes-vous solitaire? Qu’est-ce qui vous plaît, qu’est-ce que vous faites pour vous détendre? Vivez-vous en région, en ville? Bref, notez ce qui saute aux yeux, ce qui vous vient à l’esprit spontanément. Laissez venir les réponses d’elles-mêmes, ne forcez rien. Votre cœur vous guidera.

2. Lorsque vous étiez enfant, que rêviez-vous de devenir ?

Pour ma part, je n’avais pas de rêve particulier, j’ai donc laissé cette étape vide. Mais je sais qu’il y a certaines personnes qui savaient déjà, à cette époque, ce qu’elles voulaient devenir plus tard. Si vous rêviez de sauver le monde, notez-le. Si vous vouliez être dentiste, inscrivez-le. Si vous vouliez vous occuper des animaux, notez-le également.

3. Aviez-vous des aptitudes, des talents déjà évidents lors de votre jeunesse ?

Qu’est-ce que vous faisiez avec facilité? Aviez-vous des talents naturels qui ressortaient? Étiez-vous bon pour communiquer, aviez-vous de la facilité à l’école? Aviez-vous une imagination débordante? Est-ce que les gens étaient attirés naturellement vers vous?

4. Quelles qualités possédez-vous ?

Tous et chacun nous avons des qualités dont nous sommes fières; des qualités dont nos pairs nous reconnaissent et nous attribuent. Êtes-vous généreux, patient, enthousiasme, intelligent, compréhensif, honnête, attentionné, aimant? Ne vous sentez pas mal si la liste est longue, au contraire!

5. Quels domaines vous attirent ?

Cela peut toucher plusieurs sphères différentes. Vous pouvez être attirés par l’humour et les finances, par la psychologie autant que par le jardinage. Pour ma part, j’ai noté le développement personnel, la littérature, la musique, les voyages, la nature, la spiritualité et la santé.

6. Quelles sont les valeurs qui vous tiennent à cœur ?

Dressez la liste des valeurs qui sont les plus chères à vos yeux. Voici les miennes: l’amitié, l’amour, le bonheur, le respect, l’harmonie et la paix intérieure, la liberté, l’honnêteté, la sagesse et l’intégrité.

7. Quelles sont vos passions ?

Que faites-vous de vos temps libres? Quelles activités vous font vibrer? Qu’est-ce qui vous fait perdre la notion du temps? Qu’est-ce qui vous fait rêvasser?

8. Qu’est-ce que vous appréciez ?

Vous appréciez peut-être le travail bien accompli, l’efficacité? Vous appréciez peut-être élaborer des plans, comprendre le sens de toute chose? Vous aimez peut-être la détente, le calme et la solitude?

9. Quelles solutions avez-vous trouvées pour faire face aux difficultés ?

Pour ce faire, commencez par inscrire les difficultés que vous avez affrontées dans votre vie. Ensuite, notez les solutions que vous avez trouvées. En ce qui me concerne, j’ai noté: difficulté professionnelle. À côté j’y ai inscris: écouter ma petite voix intérieure, apprendre à m’arrêter et à réfléchir, à me questionner. J’ai noté également: difficulté financière. Comme solution j’ai inscrit: penser en terme d’abondance, m’instruire et faire le point sur ma prospérité.

10. Quelles compétences avez-vous développées par vos expériences de vie ?

Chacune de vos expériences vécues vous apportent son lot de compétences et vous permettent de développer des aptitudes particulières. Cela peut être d’être capable de gérer efficacement son stress, d’avoir une bonne mémoire, d’avoir de la facilité à travailler en équipe, de s’adapter à toute sorte de situations.

11. Qu’est-ce qui capte votre attention ?

Quel livre vous interpelle, quelle émission de télé ou quel film aimez-vous visionner? Préférez-vous les documentaires sur les animaux, sur la science? Lorsque vous surfez sur le net, quel site vous intéresse? Quelle publicité vous attire?

12. Quelles personnes vous inspirent dans la vie ?

Nous avons dans notre entourage et dans le monde en général des gens qui nous inspirent, qui nous servent de modèle, vers qui nous sommes naturellement attirés. Notez le nom de ces personnes et dressez la liste des qualités qui ressortent chez eux. Je suis personnellement attirée par des personnes qui sont reconnues pour leur générosité et leur sagesse.

13. Si vous aviez la certitude de réussir, qu’est-ce que vous entreprendriez immédiatement ?

Cette question est bien connue dans le domaine du développement personnelle et elle nous pousse à réfléchir sur ce qui nous tient réellement à cœur et que nous accomplirions si nous mettions de côté nos peurs et nos incertitudes. Nous pouvons également l’interpréter d’une autre manière. Que feriez-vous si vous étiez certain de ne pas réussir, mais que si vous ne le faites pas, vous le regretteriez tout le restant de votre vie? Notre mission de vie provient de notre âme, elle fait vibrer tout notre être. Une fois découverte, nous ne pouvons plus vivre autrement, nous dépassons les limites créées par l’ego et le fait d’échouer de nous fait plus peur.

14. Si vous appreniez qu’il ne vous reste que quelque temps à vivre, que feriez-vous ?

Je perçois cette dernière question comme une sorte d’ultimatum vers le bonheur. En répondant à cette question, vous verrez ressortir ce qui vous rend véritablement heureux, ce qui est important à vos yeux.

Que faire après cet exercice:

À la suite de cet exercice, soulignez les éléments qui reviennent à plusieurs reprises. Notez-les sur une feuille à part et essayez de voir s’il n’y aurait pas de liens à faire entre ces différents points. Pour ma part, cet exercice a mis en lumière les éléments suivants: dépassement de soi, modèle, appréciée par les autres, source d’inspiration, persévérance, force de caractère, développement personnel, sagesse, livre, écriture. De là est né ma mission de vie: «guider et inspirer les gens à se développer, à se dépasser, en étant un modèle d’amour, de sagesse, de force et de persévérance.»

 source : Virginie Tanguay 

http://ouverture-2-votre-conscience.over-blog.com/