10 légendes du folklore Allemand

Nachzehrers

 

1 - Nachzehrers

Des monstres morts-vivants terrifiants se cachent dans les forêts du nord de l'Allemagne. La nuit, ces êtres hideux émergent pour se nourrir de chair humaine. Eux-mêmes étaient autrefois humains. Mais après s'être suicidé, ont été maudits par Dieu pour toujours érer sur la terre. Maintenant, ils sont poussés par une faim constante de chair, tandis que la leur pourrit. Plus ils consomment, plus leur propre corps sans vie survivra longtemps. Et ainsi, chaque nuit, ils se dirigent vers les cimetières, encore et encore, partout où des cadavres peuvent être trouvés. Il est facile de les reconnaître, avec leurs longs crocs, l'odeur de leur chair pourrie et l'étrange grognement qu'ils émettent. Mais les approcher serait une erreur. Le seul moyen connu de les tuer est la décapitation et même cela ne fonctionne pas toujours. Pour éviter qu'un être cher ne devienne comme lui, vous devez lui retirer la tête avant les funérailles. Oubliez de faire cela et une personne pourrait bien se relever derrière vous

 

2 - La croisade des enfants

C'était l'année 1212 après JC, l'âge de la croisade. Mais des années auparavant, Jérusalem était tombée aux mains des forces musulmanes et de la chrétienté comme depuis lors désespérée de la reprendre. Lancé une croisade n'a jamais été chose facile, et personne n'a pu le faire. Puis un jour, un garçon allemand de 12 ans est apparu, affirmant avoir été visité par Jésus lui-même. Jésus a dit au garçon de reprendre personnellement Jérusalem et de convertir ses habitants au christianisme. Il a parcouru de nombreux États allemands, proclamant sa quête divine, de la façon dont il conduirait une armée à Jérusalem, la reprendre par des moyens pacifiques et convertir chaque musulman. Pour assurer la paix, l'armée qu'il a rassemblée était entièrement composée d'enfants. Au moment de partir pour la Terre Sainte, il dirigea une armée de 30 000 enfants. Avec Dieu pour guide, la croisade des enfants a marché sur Jérusalem, espérant être accueillis comme des héros. Mais pour traverser la Méditerranée, ils ont du compter sur l'aide d'un groupe de marchands, qui a promis de les transporter gratuitement. Cela semblait être un cadeau de Dieu, mais pas pour longtemps. Profitant de leur naïveté, les marchands les ont plutôt emmenés en Afrique du Nord. Là, les enfants ont été vendus pour finir en esclavage

 

3 - Le roi Watzmann

Il y a bien longtemps vivait un mauvais roi détesté par tous ceux qui le connaissaient. Cruel tyran, il était corrompu et émotif, exprimant souvent sa rage en abusant de ses sujets. Pendant des années, il a kidnappé, assassiné, torturé, pillé, comme s'il faisait délibérément souffrir son propre peuple. Parfois, il chassait même les humains, les pourchassant avec un arc et des flèches. Un matin, il a abattu toute une famille de paysans. Il aimait ça, mais c'était la goutte d'eau. Les dieux celtiques de sa tribu avaient longtemps toléré sa soif de sang, mais c'était trop. Pour se venger du massacre, ils l'ont maudit. Le roi et sa famille ont alors été transformés en pierre. Leur roi étant maintenant une statue, le peuple tomba dans une guerre civile, disparaissant bientôt de l'histoire. On dit que leurs personnages en pierre peuvent encore être trouvés, quelque part dans le sud de l'Allemagne.

 

4 - Rosstrappe

Il y a bien longtemps, il y avait un grand roi dont le château se dressait au sommet d'une montagne. C’était une époque où l’Europe abritait encore des créatures mythiques, notamment les géants qui régnaient sur sa région nordique. D'une hauteur de 15 mètres, aucun humain n'avait jamais été capable de tuer un géant, ils étaient considérés comme invincibles. Puis un jour, un géant particulièrement fort s'aventura vers le sud et demanda l'aimable main sur sa fille. La princesse était horrifiée à l'idée d'épouser un géant, mais le roi craignait des représailles et accepta le mariage. Mais la veille de leur fiançailles, elle a décidé de s'échapper, en montant à cheval pour partir le plus loin possible, mais son prétendant la pourchassait, hurlant à plein poumons. Il semblait rattraper le cheval, mais ils atteignirent alors une falaise abrupte. Le cheval sauta avec une grande force, dégageant le vide et atterrissant en toute sécurité de l'autre côté. Mais le géant était trop lourd pour faire de même, tombant alors à mort sur les rochers en contrebas.

 

5 - Le Loup-garou de Morbach

Dans un district reculé d'Allemagne se trouve le petit village de Morback. Il ne se passe pas grand chose à Morbach aujourd'hui. Mais les habitants racontent une époque où les gens à travers l'Europe les connaissaient. La façon dont ils le décrivent, il y avait autrefois un loup-garou notoire appelé Johannes Schweitzer. Alors que les guerres napoléoniennes déchiraient l'Europe, il errait librement, terrorisant la campagne allemande au fur et à mesure. Maudit par Dieu pour avoir commis des crimes de guerre, il devait vivre comme un monstre jusqu'à sa mort. Pendant des années, il a semblé imparable, mais en arrivant à Morbach, quelque chose s'est passé. D'une manière encore inconnue, les habitants pauvres de ce village inconnu ont tué l'homme-loup, le dernier de son espèce en Europe. Pour commémorer cela, une seule bougie a été allumée. Étrangement, cette bougie ne s'est jamais éteinte, du moins pendant des centaines d'années. Ce n'est qu'en 1988 que cette bougie s'est finalement éteinte. En quelques jours, de nouveaux rapports ont émergé d'une créature monstrueuse cachée dans les forêts. Les évenements ne s'arrêtaient que lorsqu'une nouvelle bougie était allumée. Alors que cette nouvelle bougie brûle encore à ce jour, elle reste l'une des légendes allemandes les plus notoires de toutes.

 

6 -  Walpurga Hausmannin

Il était une fois une jeune femme appelée Walpurga Hausmannin vivant dans la Bavière rurale. Son mari étant mort jeun, elle finis dans la pauvreté. Cela a fait d'elle une proie facile pour un collègue masculin, qui l'a rapidement séduite. Un soir, il a incité Walpurga à boire une grande quantité d'alcool. Le lendemain matin, elle s'est réveillée et a trouvé Satan lui-même debout au-dessus d'elle. Il a révélé que le compagnon de travail masculin était vraiment un démon déguisé et que la nuit dernière, elle avait vendu son âme. Le diable possédait maintenant son âme et elle n'avait d'autre choix que de faire ce qu'il lui commandait. Les années suivantes, elle sortait régulièrement la nuit pour assassiner des enfants. Chaque fois qu'un cadavre était retrouvé, une épreuve de sang s'en éloignait. Mais cette fois, elle avait tué 41 enfants, brisant leurs os et buvant leur sang comme un vampire.

7 - La fille sans mains

C'est l'histoire d'un pauvre meunier, qui dirigeait une petite exploitation céréalière avec sa jeune fille. Année après année, ils ont eu du mal à rester en affaires, gagnant à peine assez pour survivre. Mais un jour, il fut approché par un homme qu'il n'avait jamais vu auparavant. Il y avait quelque chose de menaçant chez l'homme mais il semblait assez gentil. Celui ci offrit au meunier un sac d'or. En échange, il ne demanda que ce qui se trouvait derrière le moulin, pour pouvoir l'acheter. Le meunier savait qu'un pommier se tenait là, une petite perte en échange de ce prix. Ce n'est qu'après avoir accepté l'or que le meunier s'est rendu compte que sa fille était restée sous le pommier tout le temps derrière le moulin. Il l'avait sans le vouloir vendue à l'étranger. Une semaine plus tard, l'étrange homme réapparut. Ils le voyaient maintenant pour ce qu'il était: le diable. Il était venu réclamer l’âme de la fille, comme il l’avait déjà payé. Mais comme la fille n'avait commis aucun péché mortel, il ne pouvait pas le faire. Enragé, le diable a exigé que le meunier lui coupe les bras. Craignant que le diable ne les tue tous les deux, il s'exécuta, mutilant sa propre fille. Et pour le reste de sa vie, elle était sans bras.

 

8 - Tatzelwurm

Dans les Alpes bavaroises, de petites communautés sont depuis longtemps en proie à une terrible bête. Tel un lézard géant avec la tête d'une chat, il est la plus grande craintes des voyageurs solitaires traversant des montagnes reculées. Possédant une grande force et un corps long et élégant, il est connu pour résider dans des tunnels au plus profond des montagnes, ne sortant que pour se nourrir. Comme un serpent, il détecte même de légères vibrations dans le sol, sachant à l'avance quand quelqu'un s'approche. De nombreux voyageurs sans méfiance sont devenus la proie de ce monstre, traînés sous terre et mangés vivants. Son souffle est toxique, ses griffes sont plus acérées que des lames de rasoir. En 1811, un seigneur local offrit une prime d'or à quiconque pouvait tuer la bête. Des dizaines de chasseurs et de mercenaires se sont mis à la recherche du monstre, dans le but de lui ramener la tête comme un trophée. Aucun d'eux n'a jamais n'est jamais revenue.

 

9 - Le tireur d'élite

Dans une vallée reculée, il y avait autrefois un chasseur désespéré. Cela faisait des semaines qu'il n'avait pas tué un animal, et lui et sa femme étaient en danger de famine. À ce stade, son fusil était rouiller. Ainsi, même lorsqu'il rencontrait un sanglier, il était incapable de faire quoi que ce soit. Mais un matin, il a été approché par un inconnu. L'étranger était enveloppé dans une cape qui cachait son visage et avait un accent qu'il n'avait jamais entendu auparavant. L'étranger lui a donné une arme à feu avec sept balles, disant que c'était un cadeau d'un ami. Ces balles étaient spéciales, aucune autre sorte de munition ne convenait à l'arme. Les six premiers toucheraient la cible que le chasseur souhaitait. Mais le mystérieux inconnu déciderait de la cible du septième
Avec le temps, cela s'est avéré vrai. Le chasseur a bientôt fourni plus qu'assez de viande pour sa femme et a donné beaucoup à sa communauté. Chaque semaine, il rapportait un sanglier à la maison, sans avoir besoin d'un deuxième coup. Autrement dit, jusqu'à la 7e semaine. Ce jeudi-là, un sanglier particulièrement gros est apparu sur leur propriété. C'était une trop belle opportunité qu'il ne pouvait se permettre de manquer. Alors il a visé et fait feu. Il a entendu l'impact de la balle et le bruit de la carcasse frappant le sol. Mais d'une manière ou d'une autre, le sanglier s'est enfui indemne, ne laissant aucune trace de sang. Ce n'est qu'en se retournant que le chasseur a vu sa femme sur le sol saigner à mort. Certains pensent que l'étranger était alors le diable

 

10 - Le véritable Frankenstein

Avant d'écrire son roman gothique Frankenstein, la jeune Mary Shelley a passé beaucoup de temps en Allemagne. C'est ici qu'elle apprendrait des légendes qui lui faisaient froid dans le dos. L'une d'elle a parlé d'un noble fou vivant seul dans son château reculé. Derrière ses vastes murs de pierre, il pratiquait l’alchimie. Cet homme allait régulièrement voler des cadavres dans des cimetières voisins et les amenait à son château pour pratiqer d'étranges expériences. Et Dieu seul sait de quelle manière il réussit a créé un élixir de vie, une solution qui pourrait réveiller les morts et potentiellement accorder l'immortalité. Mais cela n’a pas vraiment fonctionné. Les cadavres sur lesquels il appliqué son expérience se réanimeraient effectivement, mais ils étaient insensés. Des personnages morts-vivants ressemblant à des zombies sans volonté, ni désir ni conscience. C'était loin d'être le genre d'immortalité que leur créateur espérait atteindre, alors il abandonna son rêve. Acceptant l'échec, il envoya ses créations dans les bois entourant son château. Certains ont été dévorés par les loups, mais beaucoup sont encore là-bas, errant dans la forêt noire.

 

Posté par : Paulin