Sortez de votre zone de confort pour éviter la routine

Routine

Lorsqu’on travaille sur soi par le développement personnel, il faut aborder à un moment ou un autre :

 

La problématique de la zone de confort relative à chacun.

Posez-vous les questions suivantes :

– Osez-vous rêver ?

– Osez-vous imaginer ce qui vous ferait plaisir ?

– Ce que vous vivez, est-ce réellement ce que vous voulez ?  

Ces questions peuvent sembler bêtes. Seulement voilà, nous vivons dans un monde bien rodé où tout semble tracé d’avance :Il faut toujours que « ça aille » sans que nous ayons le temps de nous interroger sur nous-même et sur ce que nous voulons.

Tels des moutons de Panurge, nous sommes conditionnés à suivre instinctivement ce que font le plus grand nombre pour nous fondre dans un mouvement collectif qui se fiche pas mal de nos états-d’âme.Nous nous battons pour être les meilleurs et pensons évoluer en réussissant dans nos études, logement, travail, vie de famille etc…

 

Nous faisons la course à ces objectifs socialement désirables, pour ne pas dire carrément socialement imposés.

Emportés dans un élan de routine, nous perdons notre temps à essayer de l’obtenir sans prendre en compte d’éventuelles alternatives à ce chemin tout tracé. Dans ces conditions, il est vraiment difficile de trouver le bonheur ou de vivre heureux en ne sortant pas de cette routine.

Qu’est-ce que la zone de confort ?

Elle représente pour chacun son espace de sécurité, d’habitudes et de routines. C’est un monde que nous connaissons et qui est très sécurisant voire réconfortant.

 » C’est notre « prison dorée ». On y est bien, on la cherche, et une fois atteinte, elle nous bride, nous empêche de continuer notre croissance et notre épanouissement. »

Le fait de rester dans cet espace est souvent le résultat de la peur : la peur des autres, la peur d’assumer, la peur d’échouer, la peur des critiques, etc… D’ailleurs dès qu’une action nous fait peur, c’est qu’elle est en dehors de cet espace.

Vivre de cette manière revient à évoluer comme des automates qui portent des masques souriants et de passer pour des « imbéciles heureux ».

3 exemples de zone de confort

1/ Un adolescent timide qui n’ose pas aborder la fille de ses rêves car il a peur d’un refus. Celui-ci préférera rester dans son petit confort plutôt que d’affronter un échec potentiel et de partager de futurs bons moments en compagnie de celle qu’il convoite.

2/ Un père de famille désespéré qui rêve de quitter son emploi pour monter sa propre boîte. Il n’aime pas le travail qu’il fait mais comme il a peur de prendre des risques, il préfère garder son petit confort et vivre le calvaire de son travail jusqu’à sa retraite.

3/ Une femme célibataire qui veut sortir les soirs de week-end mais ne sort jamais car elle n’a personne pour l’accompagner. La simple idée de se retrouver seule parmi des inconnus lui fait peur. Du coup elle préfère rester chez elle au lieu d’aller s’amuser.

 

Quelle est donc la solution ? Et surtout comment faire pour en sortir ?

Avant toute chose, il faut savoir…

… Pourquoi nous devons sortir de notre zone de confort

On gagne surtout deux avantages à sortir de cette zone:

1/ Nous nous approchons de nos objectifs : car nous élargissons le champ du possible, des rencontres et des opportunités qui se présentent à nous.

2/ Nous avons un meilleur contrôle sur nous-mêmes : en effet, nous n’avons plus peur et nous sommes capables de dépasser nos limites, mêmes les plus hautes.

C’est d’ailleurs tellement vrai que le goût d’une passion, le goût du risque ou le goût d’un rêve nous pousse à sortir de cette zone. Oser rêver, c’est se projeter là où nous aimerions nous trouver et mettre un pied dans le monde nouveau !

Que se passe t-il quand on en sort ?

Dès que nous franchissons le pas de nous lancer dans quelque chose d’inconnu, cela entraîne une montée d’énergie et d’adrénaline suivie d’un sentiment de légère euphorie. Vous avez déjà certainement dû ressentir cela, je me trompe ?

Chacune de ces expériences en dehors de notre zone de confort nous donnera le goût de recommencer et d’aller un peu plus loin. L’accumulation de ces expériences améliorera notre créativité, nous donnera des outils et une confiance insoupçonnée.

Comment en sortir ? 

Vous devez sûrement vous en douter, pour se lancer dans l’inconnu, la recette magique n’est autre qu’une bonne dose de confiance en soi. Mais pour commencer, vous pouvez d’abord faire votre auto-analyse en vous posant des questions telles que :

Où avez-vous vécu l’un de ces moments où votre coeur palpite à l’idée de franchir des frontières inhabituelles et de dépasser vos limites ?

 

Quelles sont vos compétences ? (celles que vous maîtrisez pleinement, celles que vous sous-utilisez, celles que vous aimeriez développer et celles que vous ne possédez pas)

Travaillez peu à peu en choisissant de mettre l’accent autant sur vos faiblesses que sur vos points forts. Car sortir de votre zone de confort n’est pas quelque chose de « naturel » et exigera un effort de votre part.

Ne vous fixez pas d’objectifs trop élevés. Ce qui prime dans cet exercice, c’est de prendre conscience de votre plein potentiel et d’en repérer les aspects inexploités.

Soyez aussi ouvert au changement, un peu comme si vous appreniez une nouvelle discipline. Votre peur de faire des erreurs ou d’échouer ne doit pas vous empêcher d’agir. Au contraire, elle vous donnera l’énergie nécessaire pour aller de l’avant.

Voici quelques exercices simples et pratiques pour sortir de votre zone de confort :

* Parlez à des inconnus dans la rue alors que vous ne le faites jamais;
* Allez seul à une soirée où vous ne connaissez personne ;
* Empruntez un nouveau chemin pour vous rendre au travail ;
* Allez manger dans un nouveau restaurant ;
* N’allez pas sur Facebook pendant un moment (un jour, une semaine, un mois voire plus);
* Faites une première présentation en public devant des dizaines de personnes ;
* Proposez-vous quand on demande un volontaire lors d’un spectacle ;
* Partez seul en voyage.

 

Vous constaterez que, sur l’ensemble des exemples choisis, tous présentent des similitudes : l’inconnu, la nouveauté, la découverte et la première fois !

Pour conclure

Sortir de votre zone de confort n’a que des avantages que ce soit au niveau personnel ou professionnel. Peut-être percevez-vous ces astuces comme insignifiantes. Mais l’expérience vaut la peine d’être tentée pour vous habituer à ne plus résister au changement et continuer d’évoluer en vous évadant de la routine.

L’environnement favorable et l’envie ne suffisent parfois pas à sortir facilement de votre zone de confort. Pour y arriver, vous devez vous sentir prêt, avoir confiance en vous, ne plus avoir peur d’être jugé par les autres ainsi que ne plus douter de vos actions et de leurs répercussions.

Clément Artois

 

source : https://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/zone-de-confort-pour-eviter-routine.html