Né avec des stigmates, il pleure du sang tout les jours!

Sang

L’un des phénomènes religieux les plus rares et les plus inquiétants est celui des stigmates, ou manifestation des blessures de la crucifixion de Jésus sur un corps.

Comme nous l’avons déjà expliqué dans notre article sur les stigmates , ces blessures peuvent aller d’une sensation apparemment psychosomatique de plaies et de douleurs, à des plaies saignantes inexpliquées qui causent un grand inconfort au stigmatiste. Fait intéressant, les stigmates peuvent apparaître à divers endroits du corps . Parfois, ils apparaissent sur les poignets, ou directement sur les mains, et peuvent même apparaître des marques des dommages subis par la lance Longinus, également connue sous le nom de lance du destin ou de lance du Christ.

Au cours des deux derniers millénaires , quelque 300 cas de stigmatisation ont été reconnus par l’Église . Le premier était Paul de Tarse, où il y a une référence biblique dans Galates 6:17. Saint François d’Assise a également montré des stigmates au 13ème siècle, et se distingue par le nombre de témoins. L’un des cas les plus connus de stigmatisation s’est produit au XXe siècle: le prêtre et frère catholique italien Padre Pio a souffert de blessures saignantes pendant des décennies et a depuis été déclaré saint par l’Église catholique romaine.

Et les cas continuent à ce jour, comme celui qui s’est produit en Inde. Les médecins sont déconcertés par d’étranges saignements sans aucune blessure chez un jeune Indus.

Stigmates ou maladie inconnue?

Depuis l’âge de 10 ans, Akhilesh Raghuvanshi souffre d’une maladie rare qui provoque des épisodes de saignements abondants et aucune blessure à diverses parties de son corps, selon The Inquisitr News. Lorsque les symptômes de l’adolescent sont apparus pour la première fois il y a trois ans, les parents d’Akhilesh pensaient que leur fils souffrait simplement de saignements de nez dus à la déshydratation, mais se sont vite rendu compte que c’était plus grave qu’ils ne le pensaient.

«L’état douloureux d’Akhilesh» , dit le rapport , affectant ses yeux, ses oreilles, sa bouche, ses jambes et sa tête. « Le sang jaillit de son corps même s’il n’a pas de coupures, et le laisse donc avec un épuisement extrême et des migraines paralysantes. »

de jeunes stigmates pleurent du sang - Les médecins déconcertés par de jeunes stigmates pleurent du sang tous les jours

En plus de la douleur, Akhilesh saigne également au moins 10 fois par jour , elle est donc incapable de profiter de la plupart des activités avec ses amis.

«Je saigne de mes yeux, de mes mains, de ma tête, partout», a commenté le soi-disant «enfant stigmate» . «Cela peut arriver une fois ou 10 fois par jour. Parfois, le saignement s’arrête et ne s’arrête pas pendant des mois, mais au cours des 15 derniers jours, j’ai saigné presque tous les jours.

Après avoir été traité par son médecin, l’an dernier, il s’est aggravé. Akhilesh et ses parents ont été référés à des spécialistes de l’Institut indien des sciences médicales , où ils sont restés un mois pour tenter de découvrir la cause médicale des «stigmates» . Malheureusement pour le jeune patient, les médecins n’ont pas obtenu d’évaluation pour sa maladie, mais ont estimé qu’il pouvait souffrir d’une maladie appelée hémolacrie , qui fait pleurer des gouttes de sang au lieu de larmes normales. Cependant, Arun Raghuvanshi, le père d’Akhilesh, n’est pas d’accord avec l’évaluation médicale, il a donc partagé l’histoire de son fils publiquement dans l’espoir que quelqu’un sache exactement ce qui se passe.

 

« Les meilleurs médecins en Inde ont rendu visite à mon fils », a déclaré Arun. «Mais aucun d’entre eux ne semble savoir de quelle maladie il s’agit et comment la guérir. Maintenant, j’ai peur pour la vie de mon fils. La science médicale n’a pas de réponse. « 

Jeune homme avec des stigmates - Médecins déconcertés par un jeune homme avec des stigmates, pleure du sang tous les jours

Parce que le monde médical n’a pas de réponse à la maladie de son fils , beaucoup pensent que la réponse au problème d’Akhilesh réside dans la croyance chrétienne, les stigmates. Akhilesh ferait partie d’un petit groupe de personnes qui souffrent de stigmatisation. Mais à l’instar de la communauté scientifique atteinte de ce type de maladie, les experts en la matière ne savent pas très bien pourquoi ces personnes souffrent de stigmates.

Certains croient que cela serait dû à une sorte de connexion avec ceux qui étaient présents à la crucifixion de Jésus, tandis que d’autres prétendent qu’ils sont des signes divins manifestés dans notre réalité . Qu’il s’agisse de stigmates ou d’hémolacries, tout ce que veut M. Raghuvanshi, c’est que quelqu’un trouve une solution au problème de son fils.

Le jeune Indien souffre-t-il de stigmates? Ou pourrait-il s’agir d’une sorte de maladie inconnue de la science?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEP