Cet agent de police a été attaqué par une une sorcière volante

Sor

Le 16 janvier 2004 à 3 h 15, Leonardo Samaniego, un policier de Guadalupe, NL Mexique a été attaqué par un mystérieux humanoïde volant.

L’officier Samaniego effectuait sa patrouille habituelle dans sa voiture de patrouille autour de Colonia Valles de la Salla quand un gros objet noir a semblé sauter d’un arbre à côté de la rue et se retourner pour faire face à la voiture de police.

Intrigué, l’agent Samaniego a allumé ses feux de route et a vu un cauchemar vivant. Ce qui était tombé ou sautait de l’arbre était une femme vêtue de noir, qui ne touchait pas vraiment la rue, elle flottait juste à plusieurs mètres au-dessus du sol.

Leonardo Samaniego

Leonardo Samaniego

Alors que les yeux de Samaniego s’écarquillaient d’incrédulité, les deux grands yeux noirs de la femme, totalement sans couvercle, semblaient dérangés par les phares de la voiture de patrouille et elle leva sa cape pour tenter de les protéger.

Ensuite, parce qu’elle était fâchée par l’interférence de la voiture de patrouille avec ses activités nocturnes ou parce que l’agent semblait être une victime probable, la «sorcière» a sauté sur le véhicule et a tenté de l’atteindre en brisant le pare-brise. L’officier a mis son automobile en marche arrière, faisant de son mieux pour échapper à son attaque.

Plus tard, dans son témoignage officiel sur les événements bizarres de la soirée, l’agent Samaniego a déclaré que la «sorcière» avait volé violemment sur son pare-brise, essayant de passer ses mains à travers la vitre pour l’attraper. Encore une fois, il l’a décrite comme ayant de grands yeux noirs, apparemment sans paupières.

Dans la traduction par Santiago Yturria du témoignage de l’officier Samaniego pour Jeff Rense, le policier a décrit que la femme avait la peau brun foncé. Son expression était «horrible», alors qu’elle essayait d’attraper Samaniego avec ses griffes.

Samaniego a gardé sa voiture en marche arrière, essayant désespérément d’appeler du renfort. Lorsque son véhicule a heurté le bout de la rue, il était si effrayé qu’il s’est couvert les yeux pour échapper à la vue de son horrible agresseur.

Quand il a ouvert les yeux et a vu l’horrible être encore griffer son pare-brise, il s’est évanoui à cause du stress élevé.

Quelques minutes plus tard, lorsque deux unités de police sont arrivées avec une ambulance, les policiers ont trouvé Samaniego toujours inconscient. Il n’a pas été blessé – peut-être parce qu’il était resté dans sa voiture de patrouille – et il a repris conscience alors qu’il était soigné par des ambulanciers dans l’ambulance.

Au cours de l’enquête qui a suivi sur cet étrange incident, un policier de Santa Catarina et deux autres agents de la Regia ont admis qu’ils avaient vu la même créature volante que Samaniego avait rencontrée.

Cependant, ils avaient aperçu la sorcière dans la robe et la cape noires trois jours plus tôt, mais avaient décidé de ne pas faire état d’une telle créature volante par peur de l’embarras.

Alors que l’affaire continuait de gagner l’attention et la crédibilité d’autres policiers, un certain nombre d’habitants de Colonia La Playa ont déclaré aux intervieweurs de télévision qu’ils avaient également vu le monstre volant à la lumière du jour, ainsi que tard le soir.

Norma Alicia Herrera, qui vit à Colonia La Playa, a déclaré qu’elle et son frère avaient également vu le mystérieux humanoïde volant pendant la journée et que cela avait l’air bizarre. Elle a dit que son frère était tellement abasourdi par l’observation qu’il était malade pendant presque une semaine après.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal : https://www.preuvesduparanormal.fr/

Source : ANOMALIEN