COMMENT RESSENTIR L’AURA DE SON CHAT ?

Aura 3

 

Quoi, les animaux ont une aura ?

 

Oui, oui, oui, derrière ce terme au parfum ésotérique, se cache la réalité du champ énergétique d’un être vivant.

Un animal émet lui aussi tout un réseau de courants énergétiques qui peut être capté et ressenti à l’aide simplement de…ses mains. C’est pourquoi je te propose aujourd’hui de faire le test de ressentir l’aura de ton animal, (tu auras compris que sur un chien ou une belette cela pourrait tout aussi bien marcher).

Ceci est une super expérience pour tester et ouvrir ses ressentis, surtout si tu as déjà fait plusieurs fois auparavant le test de l’énergie subtile entre tes mains.

Si tu n’en es pas encore là, je te conseille de revenir donc à cette étape et de la valider (fais le test à de multiples reprises, jusqu’à ce que tu sentes l’énergie circuler entre tes paumes).

Ici, passons au cas pratique, sur un être témoin. L’animal de compagnie. Au-delà du caractère un poil curieux de l’exercice, il est important de s’entrainer sur des cas de différentes natures pour élargir sa gamme de ressentis !

Le protocole reste sensiblement le même que celui employé sur soi. Pour cela, il s’agit, avant de se lancer tête baissée à la recherche de l’aura de son chat, de passer par la phase détente pendant quelques minutes bien tassées.

L’idéal ? Un temps nécessaire pour évacuer tensions et freins multiples à ta sensitivité : mental encombré, peurs, charges émotionnelles, fatigue… Cette phase est indispensable, au moins que tu ne sois déjà, par nature, dans un état de conscience alpha, ce dont je doute fort.

Autre indication à savoir avant de te dire « c’est n’importe quoi ce truc » (sache que je suis là pour m’assurer toutes tes chances de réussite !), évite d’en attendre trop dès le premier coup d’essai. Il faut parfois essayer plusieurs fois avant d’obtenir un ressenti concret. Tout dépend de ton niveau de sensitivité ainsi que ta réceptivité au moment où tu le fais.

Ensuite, autorise-toi, intérieurement à ressentir les choses, tu dois êtres prêt(e) à accueillir le nouveau, « l’inédit sensoriel ».

Enfin, avant de procéder à cette expérience folichonne, demande l’autorisation à ton chat (dès fois qu’il te réponde d’un clin d’œil amical). « Oui brosse moi l’aura stp ».

Je plaisante, aucun animal ne serait contre une petite chatouillerie aurique.

Bref, une fois l’esprit vide et la quiétude blindée jusqu’aux narines, tu vas pouvoir maintenant t’amuser à trouver les limites de l’aura de ton animal chéri.

Pour cela, frottes tes mains quelques instant pour activer les points énergétiques et passe lentement (j’ai dit lentement) la paume de tes mains au-dessus de lui.

 

Commence par une cinquantaine de centimètres à distance du corps pour pouvoir te rapprocher progressivement de lui.

Lorsque tu es à cette hauteur, fais un mouvement de caresse (paumes à l’horizontale) en prêtant une attention accrue aux ressentis naissants au creux de tes mains. Un peu comme si tu avais des oreilles et des yeux greffés au milieu des paumes. Tu es entièrement présent à toi-même et aux informations qui te viennent.

Passe tes mains en hauteur tout doucement (pour ne pas non plus effrayer la bête !) et effectue des passes dans le même sens sur tout le corps sans aucune autre intention que celle de sentir l’énergie dégagée par l’animal.

Répète ce mouvement dans toute sa longueur puis baisse de niveau à chaque fois de quelques centimètres, comme si tu passais en revue couche après couche pour te rapprocher de son corps énergétique.

Immobilise tes mains dès que tu sens quelque chose de nature subtile pour mieux l’appréhender et tu peux également faire un léger mouvement de va-et-vient (de haut en bas) pour vérifier la densité énergétique. Il peut également être intéressant de noter de ce que tu ressens et perçois en faisant cela.

Ce qui est essentiel est de laisser parler ses ressentis, ses « extra-sensations ». N’hésite pas à ouvrir ton vocabulaire pour décrire ce nouveau type d’expérience.

         (Faire cet exercice tout en lenteur, permet plus facilement de capter les énergies, et de se familiariser avec cette dimension du réel).

Comme pour le parfum ou le vin, nous nous trouvons souvent démunis pour verbaliser, conceptualiser l’univers sensoriel auquel cela réfère, il n’en demeure pas moins que nous évoluons dans un certain type de sensations qu’il est possible consigner.

 

Il est indispensable, dans ce type de pratique, de faire le lien entre le ressenti et le verbe. Le plus dur est de ne pas s’auto-censurer dans pareil contexte car cela ne nous est pas familier et on peut vite se sentir ridicules à décrire ce qui nous vient. Erreur basique !

Il faut libéééérer tes ressentis de ses entraves sans plus attendre ! Ce type d’exercice favorise la reconnexion entre l’intérieur et l’extérieur. Entre l’extra-sensoriel et le mental.

Ce test peut se faire en quelques minutes seulement mais si cela t’amuse, pourquoi pas t’exercer au soin énergétique sur cet animal qui n’attend pas mieux qu’un petit dorlotage ?

Cet un exercice tout simple vise à augmenter tes ressentis subtils.

source : https://lesnouveauxguerisseurs.com/

Ps : Si tu oses cette expérience pour la première fois, viens me décrire ci dans les commentaires tes ressentis et…les réactions de ton ami l’animal. (Etant plus sensitifs que nous, il devrait aimer ça !!)