LE savais-tu? La Sylvothérapie a des vertus thérapeutique sur notre corps

Sylviotherapie

Je vous parle ce soir de Sylvothérapie car en ce moment je la pratique très souvent , je parle et je fais des calins à mes arbres .......

Déstressante, apaisante, réconfortante, la pratique de la sylvothérapie n’a pas fini d’étonner par ses vertus sur notre organisme.

Déjà très présente au Japon ou aux États-Unis, cette tendance qui consiste à renouer avec la nature, et plus particulièrement avec les arbres, porte ses fruits en matière de bien-être.

Respirer un air pur

La sylvothérapie est une pratique ancestrale, qui fait partie de la naturopathie, qui est là pour prévenir et rééquilibrer l’organisme au niveau mental, au niveau émotionnel et au niveau physique, explique Laurence Monce, coach et naturopathe, auteure de Ces arbres qui nous veulent du bien. À la découverte des bienfaits de la sylvothérapie. En France, 80% de la population vit en ville, 20% à la campagne : on s’est un peu éloignés de la nature.

Respirer un air plus pur contribue à diminuer le stress, et permet de récupérer plus rapidement. De récentes études montrent que l’air en forêt contient moins de microbes que l’air en ville. Cette dernière serait 20 fois plus polluée. L’amour des arbres ne résume pas la sylvothérapie. Une balade en forêt, un souvenir d’enfance, un jeu oscillant entre l’observation des arbres, de leurs feuilles, de leurs couleurs et des exercices pour se recentrer ou se rétablir font aussi partie de cette pratique.

Les réels bienfaits d’un moment en forêt

Il faut aller en forêt. C’est bien d’aller dans les parcs mais plus la densité est grande, plus les effets des arbres sont bénéfiques. Il y a deux formes de sylvothérapie : « la douche » et « la cure ». La douche, c’est deux heures en forêt. Et la cure, c’est une immersion pendant un week-end. Les bénéfices vont être encore plus vrais et profonds.

En fonction des forêts que l’on fréquente, des arbres présents, des exercices que l’on s’amuse à faire, adultes comme enfants, la sylvothérapie va porter ses fruits. Il en ressort une forme de paix intérieure, d’humilité, de bien-être immédiat et non immédiat que ressentent les gens après une visite auprès des arbres. L’idée, c’est d’aller en forêt, de ne pas oublier que les arbres ont depuis toujours fait partie de notre vie, de notre quotidien.

Il existe cinq formes de sylvothérapie

Ces balades immersives entre troncs et canopée peuvent prendre des formes différentes, selon la façon dont on entre en contact avec les arbres et ce que l’on exploite de leur présence. On distingue ainsi 5 variantes :

• la sylvothérapie antistress, faite de relaxation et d’exercices corporels, qui vise à se libérer des émotions négatives et du stress ;

• la sylvothérapie créative, qui consiste à créer avec des éléments de la forêt, prendre des photographies des arbres ;

• la sylvothérapie récréative, au cours de laquelle on pratique des jeux, on apprend à connaître les végétaux pour libérer la créativité qui sommeille en nous ;

• la sylvothérapie énergétique, qui mêle connaissance du bénéfice des arbres, méditation et exercices énergétiques pour retrouver l’énergie vitale ;

• enfin, la sylvothérapie culinaire fait se succéder cueillette d’ingrédients naturels et préparations culinaires, comme une infusion de feuilles de tilleul.

À ces différentes approches réservées aux initiés de tous âges, on peut préférer l’essence même de la sylvothérapie : le bain de forêt dans un simple mais essentiel objectif de bien être.

Des effets immédiats et durables, scientifiquement démontrés

"Il est démontré par des critères biologiques que les bains de forêt font baisser le taux de cortisol, l’hormone du stress, en particulier lors de stress chronique. Une diminution de la tension artérielle chez des personnes ayant un score un peu élevé et une diminution du rythme cardiaque sont également observées chez les pratiquants.", explique le Dr Patrick Aubé, médecin généraliste, membre fondateur du Syndicat national de la phyto-aromathérapie.

Les bienfaits sont immédiats : sensation de relaxation, de bien être. Et l’effet est durable selon les experts. L’idéal est de s’offrir ce bain de forêt régulièrement. "Une fois par semaine au minimum", pour Jean Marie Defossez. Et profiter des bienfaits des arbres n’est pas le privilège de ceux qui vivent à proximité d’une forêt ou d’un bois .

Alors , laissez parler votre envie naturelle de prendre un bain de nature , un bain de bien être ....

#Isa