La Solitude et la Médiumnité : le mot d'Isa

  • Par ellaura
  • Le 14/02/2020 à 18:03

58578362 281189952790462 5580760494446215168 n

 

Je me suis très souvent posée la question ….. A savoir , pourquoi ai-je tant besoin de ma solitude ?



Les années sont passées , les enfants ont grandi , la vie m’a donné plusieurs leçons ……que je n’ai pas forcément comprises tout de suite , la trentaine , la quarantaine , changement de vie , puis la cinquantaine …..

Plus les années passent et plus je me sens bien , malgré les douleurs , malgré les incidents de la vie …. Mais oui je me sens de mieux en mieux en MOI , je me sens enfin en phase avec moi-même.

La vie est un apprentissage , et on apprend tout au long de ce merveilleux chemin.

Je me considère comme une privilégiée , de beaux enfants en pleine santé , une petite fille merveilleuse , un mari adorable ,une vie simple mais je ne manque de rien mais aussi une fibromyalgie (maladie invalidante ) , 2 cancers mais je maintiens mes paroles j’ai énormément de chance !

Cette maladie ( la Fibro ) qui a envahie mon corps il y a de nombreuses années m’a tellement permise d’ouvrir les yeux , de voir ce que je ne voyais pas avant , de ne plus courir pour tout faire , de prendre le temps ( pas le choix ! ) , de voir que l’important n’est pas là ou je pensais qu’il était !

Que ces petites choses de la vie , avant je ne les voyais pas , je n’imaginais même pas leur existence !

Le cancer m’a ensuite donné aussi de bonnes leçons, encore ! je n’avais certainement pas encore bien compris la 1ere leçon ! ( têtue la fille ! ), meurtrie dans mon moi intime , épuisée et diminuée mais tellement + forte qu’avant !

Ce parcours est le mien et je ne le changerais pour rien au monde ! Car aujourd’hui je suis bien , vraiment très bien , en phase avec moi-même , en accord avec mes pensées , mes ressentis , mes convictions !

Alors ce besoin de solitude ????

Plus les années sont passées et plus je ressentais cette envie je dirais même ce besoin d’être seule !

Mon mari absent toute la semaine ( routier international ) les enfants partis du nid .

Cette solitude je m’y sens si bien , je supporte difficilement le bruit , le monde , je ne supporte pas la foule ni les magasins bondés .

Alors en y réfléchissant bien , je me dis que lorsque que ce besoin de solitude devient presque « vital » c’est que l’on est en paix avec soi même ,( il y a aussi les tempéraments solitaires bien sur) ,

Je ne m’ennuie jamais , je ne me sens jamais seule , je ne déprime jamais ce n’est pas ma nature , je ne suis bien que lorsque mon portail est fermé et que je suis dans mon havre de paix .

Cette solitude est très souvent mal perçue , parfois jugée , ou traitée de « insociable» , ou de sauvage !!

Ce n’est pas grave , ça ne m’atteint pas , ça ne me touche absolument pas , les gens pensent ce qu’ils veulent !

D’ailleurs je dirais que ce n’est pas de la solitude ….. c’est mon bien être car je ne me sens pas seule du tout .

La nature , mes animaux , mon jardin mon univers , je m'y sens tellement à ma place .

Avec tout cela , ce que j’avais enfoui depuis longtemps en moi , est ressorti , le paranormal , le pendule , les cartes qui m’appelaient car je les avais « oubliées » pendant longtemps , et puis ce petit + que je n’arrivais pas à identifié , ou que je n’osais pas voir ou tout simplement que je n’acceptais pas car ce n’était pas le moment , ma médiumnité ….. Merci à 2 personnes ( elles se reconnaîtront )de m’avoir ouvert les yeux , de m’avoir donner confiance en moi et en mes ressentis .

Mes ressentis sont + affinés de jour en jour , ce que je vois ou que je ressens également , tout en douceur , juste comme j’aime , à mon rythme .

Alors cette « solitude » tant appréciée serait elle le fait de la médiumnité ?

Franchement je pense que oui , car en fait on est jamais seul ….

La médiumnité et la solitude sont ultra compatible lol , enfin en tout cas moi je le vis comme ça !

J’avance sur ce chemin , tranquillement sans me mettre la pression , et les choses viennent , naturellement , comme une évidence .
 

Merci de m’avoir lue

Isa